Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 23:01

Voici la présentation ainsi que les animations qu'ont pu visionner magistrats et jurés de Nîmes. Comme disait le commentaire d'un internaute hier, c'est édifiant !

 

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 23:01

Nous terminons cette séquence consacrée à la reconstitution vidéo du groupe scolaire de Sarras par une animation nous mettant à la place d'élèves assis à des bureaux au fond de la classe. Vous constaterez ainsi que tous les élèves, même les plus éloignés, voyaient très bien les faits et gestes de leur instituteur. S'ils n'ont jamais rien vu d'anormal, c'est qu'il n'y avait rien à voir !

Magistrats et jurés ont ainsi condamné Jean-Paul en ayant des doutes (car sinon on imagine que la peine aurait été plus lourde). Pourtant ils avaient la preuve de son innocence sous les yeux... Pourtant tous les enfants et adultes qui ont défilé à la barre en affirmant qu'ils n'avaient jamais rien vu, confirmaient que les accusations portées contre Jean-Paul étaient infondées. Malheureusement ces témoignages ont été ignorés, et il semble que le nombre d'accusateurs ait fait la différence face au seul accusé. L'institution judiciaire française a condamné un innocent à 8 ans de prison.

 

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 23:01

La semaine dernière, nous avions débuté une série consacrée aux différentes animations vidéo reconstituant les champs de vision adulte et enfant à différentes positions stratégiques à l'intérieur et à l'extérieur de la classe. L'objectif étant de démontrer que systématiquement le bureau de l'instituteur était visible.

 

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 23:01

Samedi 14 mai, le combat judiciaire a temporairement cessé.  Nous apprenions que le pourvoi en cassation était rejeté. Comment ne pas être abattu face à cette décision judiciaire qui une nouvelle fois nous atteste du dysfonctionnement de l'institution. Si nous retraçons l’affaire Degache, nous nous apercevons, qu’au commencement, l’enquête a été réalisée avec de très faibles moyens et dans des conditions inacceptables… (enfants interrogés sans leurs parents en 1997, interrogatoires « orientés » vers la présomption de culpabilité, recherche et interrogation d'anciens élèves mais les filles seulement !). Toutefois, jamais cette enquête n’a été remise en cause par des magistrats !

 

Puis arrivèrent les deux procès qui, à défaut de voir des magistrats et des jurés prendre le temps de comprendre et d’analyser, amenèrent Jean-Paul à être condamné à deux reprises à 8 années de prison. Enfin, nous avions l’infime espoir que la Cour de cassation casse ce deuxième procès et offre une ultime chance à Jean-Paul de pouvoir démontrer son INNOCENCE. Et une nouvelle fois nos espoirs se sont envolés.

 

Certes, il va nous falloir du temps pour digérer ce coup dur, mais nous devons, pour l’honneur de Jean-Paul, nous relever très vite et continuer à mener ce combat, celui de réhabiliter moralement un INNOCENT ! Notre rôle est aussi de lui montrer à quel point des centaines et des centaines de personnes sont convaincues de son innocence en lui écrivant régulièrement.

 

Puis, ce qui nous laisse également entrevoir des jours meilleurs, c’est lorsque l’on voit ces multiples affaires dans lesquelles des personnes ayant accusé sont revenues des années plus tard sur leurs paroles car il était insoutenable pour elles de vivre avec ce poids sur la conscience. Espérons que ce jour-là vienne…  le plus vite possible.      

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 23:01

Après deux semaines d'interruption de la Feuille d'Hector suite aux vacances scolaires, nous retrouvons l'éditorial réalisé par Jean-Paul. Il revient cette semaine sur un sujet qu'il connait bien, l'éducation, domaine primordial au sein d'une société mais qui n'est malheureusement plus la priorité du gouvernement actuel. Vous trouverez également les chiffres qu'il a sélectionnés cette semaine. Bonne lecture.

 

« Si vous trouvez que l’éducation coûte cher… » (Éditorial du 13/05/2011)

 

« Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance. » Cette phrase d’Abraham Lincoln, Président des Etats-Unis d’Amérique de 1861 à 1865, devrait faire réfléchir et réagir les hommes politiques d’aujourd’hui. Ceux qui prétendent gérer au plus juste les dépenses d’un pays mais qui ne lésinent guère quand il s’agit de prestige ou pour leur propre confort, sabrent régulièrement les budgets consacrés à l’Éducation.

Depuis quelques semaines, on nous montre des écoles occupées, des parents d’élèves en colère et des manifestations contre les fermetures de classes avec les conséquences que l’on sait : classes surchargées, élèves de plus en plus en difficulté, échec scolaire puis conséquences désastreuses subies tout au long de la vie. Le printemps apporte chaque année ces annonces de fermetures et d’ouvertures de classes. Les protestations et les occupations d’écoles ont parfois réussi à faire reculer les décideurs parce que les moyens accordés étaient soit constants, soit en augmentation. Aujourd’hui, nous approchons d’un point de rupture qui pourrait causer des dégâts considérables à cause de la décision du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Son application fait maintenant de plus en plus de ravages, la situation devenant aussi dramatique dans d’autres secteurs comme la santé ou la sécurité.

Dans toute la France, le secteur scolaire est en ébullition pour tenter de freiner ces économies de moyens gérées de façon empirique dans chaque département. Ici, on supprime des postes d’enseignants pour les élèves en difficulté et dans les zones d’éducation prioritaire. Là, le nombre de remplaçants fond comme neige au soleil. Ailleurs, on n’accueille plus les enfants dès 2 ans à l’école maternelle alors que les crèches n’ont pas assez de place pour satisfaire la demande. On augmente le seuil d’ouverture de classe, on fusionne de plus en plus d’écoles et des matières ne sont plus enseignées ou réduites au plus strict minimum.

Dans un pays où le nombre d’enfants est en constante augmentation, ces économies faites sur le dos de l’Éducation ont déjà et auront assurément des conséquences désastreuses pour l’avenir de notre pays. La FCPE, la plus importante fédération de parents d’élèves, annonce une nuit des écoles publiques pour le 20 mai, espérant une prise de conscience enfin nationale d’un très sérieux problème.

 

 

Les chiffres de la semaine

 

64 148 personnes étaient détenues dans les prisons françaises, le 1er avril 2011.

 

56 150 places sont normalement prévues dans les prisons françaises.

 

114,2 % est le taux d’occupation actuel du parc pénitentiaire (128 % en juillet 2008).

 

Jean-Paul

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 23:01

Le Métronome, L’Histoire de France au rythme du métro parisien

par Lorànt Deutsch Editions Michel Lafon, 2009, 384 pages.

 

laurant-deutsch-metronome.pngL’idée originale de Lorànt Deutsch a rencontré un vif succès. Se baser sur quelques stations de métro pour offrir une visite guidée de Paris au fil des siècles s’est revélé original et fort bien fait. L’auteur, très connu pour ses rôles dans différents films populaires, a ainsi fait connaître sa passion pour l’histoire, passion qu’il excelle à communiquer.

 

Le métro sert donc de colonne vertébrale au Métronome qui débute par Cité, sortant de la station de métro pour battre en brèche ce que nous avons cru longtemps : en l’an 52 avant Jésus-Christ, date de la fondation de Rome, il n’y avait rien sur l’île de la Cité. Pour trouver le village gaulois existant à l’époque, il faut aller chercher dans le sous-sol de Nanterre. La découverte date de 2003 et elle s’est faite grâce aux fouilles entreprises lors de la construction de l’A86, le super périphérique.

 

Le décor est planté. L’auteur alterne le récit parfois fort enjolivé avec des encadrés beaucoup plus précis, basés sur les découvertes des historiens.

 

Place d’Italie permet un hommage à Rome. Notre-Dame des Champs nous apprend que les vestiges de la première cathédrale de Paris sont enfouis sous un… parking. Saint-Martin nous amène enfin à Lutèce, la ville des Parisii, à la fin du IIIème siècle. Bien sûr, il est nécessaire de s’éloigner souvent de ce qui deviendra la capitale de la France pour expliquer ce qui s’y passe et bien planter le contexte historique. Les stations défilent : Louvre - Rivoli, Saint-Michel Notre-Dame, Saint-Germain des Prés, Basilique Saint-Denis, Châtelet - Les Halles, La Chapelle, Arts et métiers, Philippe-Auguste, Maubert - Mutualité, Hôtel de Ville, Château de Vincennes, Palais Royal - Musée du Louvre, Invalides, Bastille, République, Champs-Elysées - Clémenceau, pour finir à la Défense.

Le circuit suivi étant chronologique, le lecteur va et vient et cette visite détaillée de la capitale ne peut que donner envie d’y aller, livre en mains, pour suivre les indications très précises données par Lorànt Deutsch et retrouver les traces de ce passé, souvent loin des circuits touristiques…Peut-être, un jour…

Jean-Paul

 

Un grand merci à Marie-Noëlle, Marie-Thérèse, Denis et Myriam de m’avoir permis de suivre la belle visite de Paris.

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 23:01

L'extrait vidéo suivant nous amène à suivre un enfant dans le couloir longeant les salles de classe de l'école primaire. L'enfant termine son trajet en entrant dans la salle de classe.

 

Ainsi on s'aperçoit que la première chose vue par l'enfant est le bureau de l'instituteur là où les présumés gestes auraient eu lieu. Mais encore une fois et nous le répétons : aucun enfant et aucun adulte n'a signalé le moindre geste déplacé de la part de Jean-Paul Degache !

 

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 23:01

Aujourd'hui, nous avions initialement prévu de diffuser une nouvelle animation de la reconstitution vidéo mais nous avons préféré relater une information qui est plutôt passée inaperçue dans la masse médiatique. Il s'agit de l'affaire IACONO, une histoire débutée il y a onze années et qui a vu un homme, Christian, être condamné à 9 années de prison pour viol et agression sexuelle sur mineur en février.

 

L'accusateur était en l'occurence son petit-fils, qui lors des faits reprochés à son grand-père, avait entre 5 et 8 ans. Il vient de reconnaître qu'il avait menti en affirmant que son grand-père ne l'avait jamais violé. Christian IACONO avait depuis le début des accusations clamé haut et fort son INNOCENCE mais rien à faire lorsque la spirale infernale a débuté.

 

Deux procès successifs et deux condamnations. Le tout agrémenté de rapports d'expert qui viennent appuyer les accusations ! Suite au deuxième procès, il s'est immédiatement pourvu en cassation et il est dans l'attente de la réponse. Espérons pour lui, même si le traumatisme subi est immense, que l'institution judiciaire fera le nécessaire afin de le libérer au plus vite...  Pour ceux qui désireraient en savoir plus, nous vous laissons découvrir l'article publié hier sur le site internet du Figaro.

 

Quand nous lisons ce genre d'articles, nous gardons bel et bien l'espoir dans le fait que dans l'affaire Degache il se produise le même scénario...

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Actualité judiciaire
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 23:01

Nous continuons à vous proposer aujourd'hui le champ de vision qu'avait un enfant passant à l'extérieur devant la salle de Jean-Paul. Certaines des personnes l'accusant ont affirmé à la barre qu'un enfant ne pouvait pas voir ce qui se passait à l'intérieur. Vous verrez ainsi dans cet extrait qui ment... Certaines ont également affirmé qu'il y avait des volets à l'intérieur de la classe : encore une fois, c'est FAUX ! Ils étaient à l'extérieur et il s'agissait de stores que la personne à l'extérieur pouvait bouger afin de signaler sa présence.

 

Malheureusement toutes ces erreurs n'ont pu être relevées par les magistrats et les jurés car d'après Madame le Juge, il n'était pas nécessaire de visionner cette reconstitution avant l'audition des témoins. Pathétique et révoltant !

 

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 23:01

La première animation dans ce film montre l'angle de vue que pouvait avoir un adulte passant à l'extérieur devant la salle de classe de Jean-Paul. On sait grâce à de multiples témoignages provenant des élèves, d'enseignants, du personnel technique ou bien encore d'intervenants extérieurs que des adultes passaient chaque jour devant cette salle sans annoncer évidemment leur présence. Alors que devons-nous en conclure ?  

 

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article