Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 23:01

Montpellier en grande forme (Éditorial du vendredi 25/05/2012)

 

Il faut que les Français se rendent à l’évidence : la capitale sportive du pays se nomme Montpellier. Pourtant la huitième commune de France (255 000 habitants) n’est qu’au quinzième rang des agglomérations urbaines de l’hexagone avec son demi-million de personnes.

           

Il y avait bien eu le volley, 7 fois champion de France entre 1947 et 1975, aussi bien avec les garçons qu’avec les filles mais ce qui se passe en ce moment dépasse tout ce que le simple sportif montpelliérain aurait pu imaginer dans ses rêves les plus fous.

 

Si le premier titre des footballeurs du Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) fait la une de ce mois de mai, il ne faut pas oublier les handballeurs du Montpellier Agglomération Handball (MAHB) qui en sont déjà à leur quatorzième titre en 18 ans dont les cinq derniers consécutifs. Quant aux rugbymen du Montpellier Hérault Rugby (MHR), ils disputent une nouvelle fois les barrages du Top 14 après avoir été finalistes l’an dernier. Les féminines ne sont pas en reste par rapport à leurs homologues masculins. Les footballeuses jouent les premiers rôles en championnat et viennent de s’incliner en finale de la Coupe de France, face aux Lyonnaises de l’OL. C’est en basket que les filles du Basket Lattes Montpellier Agglomération (BLMA) sont au meilleur niveau puisqu’elles viennent de jouer les finales du championnat de France face à Bourges, le vainqueur.

 

Le sport montpelliérain ne se limite pas au quatuor hand, foot, rugby, basket. Il est aussi présent dans l’élite du water-polo, du base-ball, soit 22 disciplines au total. Aussi, pour la première fois, le prix de l’Académie des Sports a été décerné à une collectivité : Montpellier, « la ville la plus sportive de France ».

 

Bien sûr, l’élite ne serait rien sans la pratique sportive régulière de 40 000 Montpelliérains, chaque week-end, dans les 200 installations sportives de l’agglomération. Ce résultat exemplaire est le fruit d’un travail de fond entrepris dès le milieu des années 70 par la municipalité du regretté Georges Frèche. Soutien aux 22 disciplines, mise à disposition et rénovation d’équipements de haut niveau, subventions pour l’événementiel, l’éventail est complet à condition de ne pas oublier l’autre personnage emblématique de la ville : « Loulou », Louis Nicollin. Même s’il est parfois controversé, on ne peut nier sa générosité, son sens de la gestion et son flair pour dénicher les bons joueurs enviés maintenant par beaucoup d’autres clubs.

 

Métropole jeune, sans socle industriel, avec un taux de chômage élevé mais qui attire 65 000 étudiants, l’agglomération est en train de s’identifier au club issu du quartier populaire de la Paillade. Son développement sportif devrait vite être imité.

Jean-Paul

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires