Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 00:01

Cher Jean-Paul,

 

Hier soir fut différent des autres car il y a eu au club un rassemblement peu ordinaire. Nous avons voulu partager, ensemble, avec les copains qui voulaient venir parler de toi et surtout des jours qui défilent sans toi.

 

Certains ont encore bien en mémoire les verdicts du vendredi 14 septembre 2007 à Privas et du 26 mars 2010 à Nîmes… écœurés des spectacles théâtraux auxquels ils ont assisté.

Pour d'autres la rancœur de leurs paroles vient s’ajouter à ton cri d'innocent que l'on n'a pas voulu entendre !

Mais tous nous sommes convaincus que notre incapacité à changer la donne tient à pas grand chose…  Juste à un tout petit peu de franchise de la part des filles qui ont lancé ces accusations. En fait, personne ne voudrait avoir la conscience de ces âmes d'enfants, à présent d'adultes qui n'ont pas encore eu le courage de dire : « J'ai menti... j'étais mal dans ma peau d'enfant... mal à cause de différents problèmes parfois familiaux alors j'ai inventé… Cela me donnait de l'importance aux yeux des autres... Mais aujourd'hui je veux réparer le mal que j'ai fait à mon instituteur Jean Paul, parce qu'il ne mérite pas la douleur qu'on lui inflige, la vie qu'on lui vole jour après jour ! » Des exemples de filles qui ont accusé à tort puis qui ont avoué avoir menti sont malheureusement nombreux…

 

Voilà donc ce qui est ressorti de ce débat amical où chacun d'entre nous te sait innocent et souhaite que ton innocence soit reconnue rapidement.

 

Personne ne comprend que ces filles, soi-disant blessées, aient demandé à continuer à venir dans ta classe, en classe verte et même en stage dans ta classe les années suivantes !!!  

Nous souhaitons qu'arrive très vite une prise de conscience des dégâts causés  par la circulaire Royal qui a conduit à cette dérive : croire l'enfant, de façon systématique.

 

On a tellement voulu donner la parole aux enfants, que cela se retourne contre des adultes bienveillants. On est encore sous le joug de la victimisation et de l’émotion. Dérive malheureuse qui conduit de nombreux innocents en prison. Cela fait frissonner certains copains qui s'occupent d'enfants en milieu urbain défavorisé. Ici même, ils se disent que cela pourrait bien leur arriver… Il faut absolument que l'institution judiciaire prenne conscience de ce fléau.

 

Ainsi, tous rassemblés, nous t'envoyons ce message d'amitié car nous te savons INNOCENT. Nous voulons t'encourager très fort car cela va faire maintenant près de 400 jours…  400 jours que l’on espère réparation à ton injuste incarcération.

 

Nous t'embrassons bien affectueusement.


Jacqueline, Jean Pierre & les copains du vélo qui te connaissent et t'apprécient beaucoup !

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Messages d'humeur
commenter cet article

commentaires