Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 00:01

Voici la troisième et dernière partie du témoignage de l'un des frères cadets de Jean-Paul. Celui-ci nous apporte des éléments qui viennent se rajouter dans la longue liste des incohérences de cette affaire. Après avoir lu cela, comment ne pas être à même de douter de la crédibilité des accusations portées ?

 

Frère cadet de Jean-Paul, je souhaite apporter mon témoignage concernant les accusations portées contre lui depuis 1997. Ayant passé, depuis l’âge de 3 ans, toute mon enfance dans le village de Sarras, j’ai pu m’imprégner de la mentalité locale et connaître tout un éventail de personnes ayant résidé au village entre 1960 et aujourd’hui.

 

Partie 1 

 

Depuis 1980, j’exerce ma profession de kinésithérapeute en libéral à Sarras. Au cours des 18 premières années, j’ai eu à m’occuper de plusieurs personnes ayant témoigné contre Jean-Paul.

 

- Une d’entre elles est venue près de 20 fois durant l’année 1998. Cette personne exprimait un bien-être, une joie de vivre alors que des accusations avaient déjà débuté en 1997. Elle accuse Jean-Paul de viols et d’agressions sexuelles pour une période située au début des années 80.

 

- Une autre est venue à 40 reprises entre 1994 et 1997 et a affirmé en 2007, lors du premier procès de Privas, devant toute l’audience du tribunal (il n’était pas à huisclos) que suite aux prétendus agissements de Jean-Paul, elle n’avait jamais pu avoir un thérapeute masculin s’occupant d’elle. Or, comme je vous l’ai déjà dit, elle est venue à 40 reprises chez le frère de la personne qu'elle accuse !!! De plus, détail important, entre 1991 et 1998, une consœur féminine exerçait avec moi. Il y avait également dans le village voisin (environ à 2 kilomètres) la présence de 2 autres consœurs ! Elle avait donc la possibilité de s'adresser à une thérapeute !  Cette personne accuse également Jean-Paul de viols et d’agressions sexuelles sur une période située au début des années 80

 

- Une 3ème personne accusant Jean-Paul est venue à 3 reprises entre 1994 et 1997 et elle m’a même proposé ses services en tant que secrétaire !

 

Je trouve très étonnant que ces personnes, qui affirment avoir été violées par mon frère, viennent ensuite se faire manipuler par mes soins au sein de mon cabinet alors qu’elles avaient le choix de consulter d’autres consœurs dans le village ou dans celui de l’autre côté du Rhône ! 

 

Voilà pourquoi je suis convaincu de l'innocence de mon frère,accusé et condamné injustement.

 

Jacques


Ces trois personnes sont celles qui ont relancé à partir de 1998 l’affaire alors qu’elle venait d’être classée. Ce sont elles qui ont affirmé qu’elles allaient revenir plus nombreuses lorsque leurs accusations ont fort logiquement été considérées comme prescrites par la justice. L’une d’entre elles a essayé à de nombreuses reprises de se porter partie civile, pour pouvoir réclamer un dédommagement à Jean-Paul et à sa famille...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article

commentaires