Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 00:01

Rumeur, voilà un mot qui, au singulier ou au pluriel, revient très souvent dans l’affaire Degache. Une simple recherche sur ce blog avec l’outil « recherche » en haut à droite nous donne d’ailleurs deux pages de réponses, ce qui prouve que le mot est bien présent dans un certain nombre d’articles. 

Nombreuses sont les personnes qui, au vu des invraisemblances et incohérences des accusations qui ont conduit à la condamnation de Jean-Paul Degache à 8 ans de prison, de l’absence de preuves matérielles, ou encore au vu de la prestation peu convaincante des accusatrices dans le reportage de M6 (voir ci-contre, 1ère partie, 7’00’’), ont bien du mal à croire en sa culpabilité. C’est le cas notamment de la grande majorité des personnes qui ont découvert l’affaire à l’occasion de la diffusion de ce document le 28 mars 2010, au surlendemain du verdict, comme on a pu le constater dans deux sujets de discussion ouverts sur le forum de M6 (intitulés Emission du 28 mars et Jean-Paul Degache).

Mais évidemment, le problème, pour tous ceux qui sont convaincus de son innocence, où pour ceux qui simplement doutent de la véracité des accusations, c’est de se représenter une alternative crédible pour expliquer comment nous en sommes arrivés là. La sensibilité de l’opinion est telle aujourd’hui sur ses questions qu’une autre explication est nécessaire tout comme il est nécessaire, non pas de la démontrer formellement ce qui semble impossible, mais au moins de l’argumenter solidement.

Au cours de l’instruction et lors des deux procès, l’hypothèse d’une machination ou d’une cabale a été évoquée. Jean-Paul Degache s’y réfère implicitement dans le reportage de M6 (1ère partie, 9’07’’) même s’il n’utilise pas ces termes parce que pour qu’il y ait machination il faut qu’il y ait action concertée, planifiée, visant un but précis. Ce qui n’est évidemment pas le cas. C’est pourquoi il parle plutôt d’effet d’entrainement et d’influence de ses ennemis politiques (idem, 10’23’’). Cependant, cette explication est résumée comme l’ « hypothèse de la cabale », ce qui, compte tenu de la modestie de l’enjeu, tout au plus la Mairie d’un village de 2000 habitants, n’a convaincu ni les enquêteurs ni les jurés.

Une autre explication fréquemment annoncée est celle de la rumeur qui aurait dérapé, dégénéré. Quel est le rôle de la rumeur dans cette affaire ? Comme cela est dit sur ce blog dans la 3ème partie de l’historique de l’affaire : « serait-ce une rumeur de village mal contrôlée qui aurait fini par envoyer un honnête homme, enseignant émérite, en prison pour 8 années ? ». Une « rumeur de village mal contrôlée », ou autrement dit, qui est allée bien au-delà de là où elle aurait dû s’arrêter.

Nous proposons de nous pencher sur cette explication dans une série d’articles qui seront publiés prochainement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article

commentaires