Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:59

Bonjour. Nous avons reçu la semaine dernière ce message sur notre adresse mail soutien.jean-paul.degache@voilà.fr :

              

« Bonjour, je viens de lire sur le blog les témoignages et les récits. Une question se pose pourquoi le personnel enseignant et le directeur de l'école ne sont pas intervenus. Dans notre commune, quand mon fils était en CE 1 son instit a été accusé à tort. La directrice, ses collègues, les parents et le personnel femme de ménage, cantinière et aide maternelle ont été entendues. Or ici rien à ce sujet. Je vous remercie de nous donner toutes ces nouvelles le temps passe nous sommes pris par nos activités et parfois nous oublions que certains ont besoin de notre soutien. Amitiés à tous. »

 

Effectivement, nous nous apercevons que tout le monde ne connaît pas les détails de l’affaire et c’est bien normal. Les lecteurs sont en droit de se demander si le personnel est intervenu durant l’enquête, les procès, l’affaire…

 

Comme nous l’avons déjà expliqué, l’école élémentaire publique de Sarras comptait 5 classes de niveau du CP au CM2. Dès l’année 1997, lorsque les rumeurs se font insistantes et que Jean-Paul Degache est interrogé, les instituteurs réagissent immédiatement et font front derrière leur collègue. Quelques uns seront interrogés par la gendarmerie et aucun ne déclarera avoir remarqué quoi que ce soit. De même, la hiérarchie au sein de l’éducation nationale et notamment l’inspection académique ne pénaliseront à aucun moment Jean-Paul Degache.

 

Par ailleurs, les anciens collègues de Jean-Paul qui n’ont pas été interrogés écriront directement au procureur pour leur faire part de leur indignation devant les accusations qui accablent leur collègue.

 

Cependant, l’affaire sera très vite classée et il n’y aura pas réellement de raisons pour se mobiliser, étant donné que Jean-Paul est innocenté dès 1998.

 

Lorsque l’affaire est relancée quelques années plus tard et qu’un comité de soutien est créé, la quasi totalité (certains sont partis en retraite et n’ont pas été retrouvés) des actuels et anciens collègues de Jean-Paul Degache y adhèrent et se mobilisent au sein des instances (Présidence et bureau du Comité, conseil d’administration).

 

Lors des procès de Privas en 2007 et de Nîmes en 2010, tous les anciens collègues de Jean-Paul Degache se succèderont à la barre, ceux qui ne se sont pas déplacés verront leurs contributions écrites lues par la Présidente du Tribunal. Tous les témoignages, sans exception, ne disent qu’une chose : nous n’avons jamais rien remarqué, nous n’avons jamais eu le moindre soupçon, pour nous, Jean-Paul Degache est innocent.

 

Après le procès de Privas, nous sommes allés rencontrer plusieurs des anciens collègues de Jean-Paul, leurs témoignages seront retranscris sur ce blog. Ils ont tous décidé de s’engager, se mobiliser contre cette injustice.

 

Il en est de même pour le personnel non enseignant et pour les intervenants extérieurs. Jean-Paul Degache était très impliqué dans la pratique du sport à l’école et recevait, à cette occasion, souvent la visite des coordinateurs départementaux de l’USEP. Eux aussi ont témoigné, se sont engagés au Comité de Soutien, et eux aussi ont exprimé leur indignation devant ces accusations. Il en est de même pour le personnel de ménage et de restauration scolaire qui a eu également l’occasion de faire entendre sa voix.

 

Quant à la direction de l’école, Jean-Paul l’assurait au moment des faits allégués. L’ancienne directrice de Jean-Paul à l’école publique de Sarras est venue témoigner à plusieurs reprises et est membre du Comité de soutien : elle aussi n’a jamais rien vu et demeure scandalisée par ces accusations.

 

Autrement dit, l’unanimité a été faite autour de Jean-Paul Degache. Tous les adultes l’ayant côtoyé à l’école n’ont eu qu’une seule version des faits. C’est d’ailleurs en partie grâce à ces témoignages que, par deux fois, l’affaire a fait l’objet d’un classement sans suite par les enquêteurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article

commentaires