Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 00:01

Grâce à vos courriels, nous continuons de vous proposer des extraits de lettres écritespar Jean-Paul depuis sa cellule. Ainsi, nous pouvons avoir un aperçu de son état d'esprit et de ses préoccupations. Encore merci à vous tous qui faites vivre ce blog, en le lisant et en nous permettant de l'enrichir régulièrement.

 

Vilanova de Magalona, lo 2 de fevrier 2012,

 

Mes très chers amis,

 

Ce coup-ci, l'hiver est bien là ! J'espère que vous n'avez pas trop froid, à Silon. Je me souviens avoir appris à dire, chaque fois que le froid semblait s'en aller en janvier, qu'il fallait attendre que février soit passé pour être enfin tranquille. C'était ce que l'on appelle le bon sens populaire …

A cause de ces intempéries bien normales pour la saison, j'ai peur que Simon et Ghislaine aient des difficultés pour venir me voir samedi matin. Je ne voudrais pas qu'ils se mettent en danger pour moi. Ces si longs déplacements m'inquiètent chaque semaine mais, égoïstement, j'attends la visite de ceux qui me sont le plus cher parce que cela me fait beaucoup de bien et m'aide à tenir, à espérer la fin prochaine de ce cauchemar...même si cela doit durer encore de longs mois. Ici, mon travail au centre scolaire me permet de faire passer assez vite les journées, du lundi au vendredi.

Comme vous devez le savoir, j'attends, depuis la mi-octobre, un transfert pour un centre de détention. Je sais que cela peut se produire du jour au lendemain. Bien qu'étant prévenu, contrairement à ce qui s'était passé à Nîmes, j'appréhende ce moment où on me dira de préparer mes cartons. Ce sera, pour moi, un nouveau départ vers l'inconnu avec tous les problèmes d'adaptation que je devrai affronter une fois de plus. Il y aura le déplacement à gérer, les menottes, les entraves aux chevilles et, là-bas, cette sécurité à assurer, mon souci permanent dans les lieux où je me trouve.

Il y aura, en plus, une période d'attente avant de retrouver une occupation, un travail. Il paraît que ça s'appelle la période d'observation. Cela me donne l'occasion de vous rassurer à propos du livre de Gérard Jacquemin que Ghislaine m'a bien apporté mais que je garde en réserve, avec plusieurs autres, pour le lire au cours de cette période intermédiaire où j'aurai à nouveau beaucoup de temps. Merci de me l'avoir prêté.

[…]

Après ces travaux dont vous me parlez, je vais avoir du mal à reconnaître Silon et je comprends que vous ayez eu du mal à supporter toutes ces nuisances.

Si je comprends bien, de nouvelles maisons ont poussé un peu partout

[…]

Je n'oublie pas de vous remercier pour votre carte du Palais Idéal, au mois d'août. Ici, je suis dans une région que je ne connais pas, près d'une grande ville que je n'ai jamais visitée et qui possède une vie intellectuelle, artistique et sportive très dynamique mais la Drôme et l'Ardèche me manquent. Jamais, de toute ma vie, je suis resté aussi longtemps sans rentrer chez moi et maintenant, j'ai passé deux années entières en prison ! Pourquoi ?

Ce n'est pas tous les jours facile à vivre et à supporter. C'est pourquoi votre soutien m'est si précieux et que je vous en remercie du fond du coeur. Portez vous bien et ne prenez pas froid !

Je vous embrasse bien fort.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires