Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 00:01

Aujourd'hui, nous vous proposons une nouvelle interview d'ancienne élève qui vient compléter celles que nous publions depuis près de 6 mois. Notre objectif est ainsi de récolter un maximum de témoignages pour montrer que les accusations portées contre Jean-Paul ne sont pas fondées.

 

 

Nous remercions cette ancienne élève qui a bien voulu témoigner :

 

- Tu étais quand à l’école avec Jean-Paul ?

Moi c’était l’année de CM2 en 1981-82 avec la fille qui accuse Jean-Paul de viol.

- Alors déjà, première question, as-tu vu un jour, toi qui étais présente dans la classe, Jean-Paul Degache commettre des attouchements, un viol, ou quoi que ce soit sur cette fille ?

Absolument jamais ! Ni sur elle, ni sur personne d’autre ! Et j'étais bien placée pour voir s'il s'était passé quoi que ce soit, puisque j'étais dans la classe à l'époque sur laquelle portent les accusations.

- Tu l’as vu mettre des élèves sur ses genoux ?

 

Je ne me souviens pas, mais vu comme j’étais attentive à ses moindres faits et gestes, vu que j’étais arrivée à l’école en cours d’année, je pense que je l’aurais vite remarqué.

- Tu te souviens s’il te touchait ? Même sans mauvaise intention ?

Je me souviens de mains sur les épaules sur d’autres élèves, mais c’est bien tout, le seul truc dont je me souvienne, c’est qu’il y avait une fille aux cheveux très longs, et que quand il passait vers son bureau, il lui prenait les cheveux et les laissait retomber dans son dos… enfin je ne vois pas ce qu’il y a de criminel et puis si je me souviens de ça, tu imagines bien que je me souviendrais du reste s’il avait eu lieu !

Comment tu expliques ce témoignage de certaines filles qui étaient dans l’école alors ?

Elles ont probablement vécu des traumatismes très graves dans leur vie, des choses inavouables qu’il vaut mieux mettre sur le dos de l’instituteur, je suis sûre que beaucoup sont persuadées que c’est vraiment arrivé. Il est donc tout à fait possible que certains de ces traumatismes soient remontés et aient créé de faux souvenirs… enfin je ne sais pas… je ne comprends vraiment pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans "L'affaire DEGACHE"
commenter cet article

commentaires

bernard devenasse 11/03/2011 09:52



Je partage depuis le départ les conclusions de ce témoignage (dernier paragraphe), C'est une piste à creuser par des expertises psychologiques poussées des accusatrices si, comme nous
l'espérons, le pourvoi engagé aboutit. Un cas similaire a celui invoqué en conclusion de ce témognage s'est avéré près de chez moi entrainant dans un cycle infernal, un jeune éducateur innocent
alors que le coupable était un membre de la famille.



Les amis et proches de Jean-Paul Degache 11/03/2011 18:15



Merci de votre réponse, c'est bien ce que Jean-Paul Degache a insinué, mais, et nous y reviendrons, les expertises des accusatrices ont été faites de façon un peu trop rapide à notre sens,
et dans une optique visant à démontrer coûte que coûte la culpabilité de l'ancien instituteur.


Si le procès en appel était cassé, nous ne pourrions sans doute malheureusement pas contre expertiser les accusatrices car la justice considère que celles-ci ont déjà eu lieu. Nous allons dans
quelques jours, évoquer la contre expertise de Jean-Paul demandée et obtenue par lui-même avant le procès en appel qui n'a même pas été considérée par la cours comme une expertise mais comme un
simple témoignage à décharge demandé par la défense.


Nous ne pouvons que vous inviter, pour en savoir plus, à suivre les publications du blog des jours à venir.