Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 06:43

Extrait d’une lettre de Lucie, ancienne élève de Jean-Paul, reçue en prison le 12 avril 2010.

 

 

            « Le journal de samedi était porteur d’un terrible verdict. Je ne pense pas être capable d’imaginer ce que tu as ressenti. Mais tu as tout fait pour plaider ta cause. Malheureusement, la justice a voulu rester sourde. Surtout, ne perds pas de force à douter de toi, ne change surtout pas. Malgré le verdict, je reste convaincue de ton innocence, comme beaucoup d’autres… Si tu doutes, dis-toi bien que non. Chacun à notre manière, nous t’apporterons force, courage et espoir tout au long de cette épreuve….

J’espère avoir de tes nouvelles pour mieux comprendre ce que tu ressens vraiment et ainsi, être à même de trouver des mots plus justes pour te soutenir. Tu as également de grosses pensées de mes parents qui te soutiennent toujours et ne cessent de s’indigner. »

                                                                                                                                                                                                                   Lucie

 

 

            Combien d’anciens élèves ont été également choqués lors de l’annonce du verdict ? Des centaines … ils sont nombreux à avoir écrit des lettres au Procureur de la République pour attester de l’innocence de Jean-Paul, et d’autres se sont rendus à Privas et à Nîmes pour apporter leurs témoignages à la barre. Ces derniers furent balayés d’un trait par les magistrats. On ne cherche pas à établir la véracité historique et c’est bien le drame d’une Cour d’assises lorsqu’il n’y a aucune preuve ! Malgré les témoignages qui attestent de l’impossibilité des gestes, on condamne un innocent. Rappelons-nous qu’il exerçait dans une salle de classe où tout était visible… d’une part pour les élèves à l’intérieur mais également de l’extérieur pour les adultes qui circulaient dans l’école.

            Ces témoignages d’anciens élèves apportent un réconfort moral vital à Jean-Paul. Lui qui a consacré sa vie professionnelle à la réussite et au bonheur des élèves.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires

appocalypse-desire. 09/06/2013 23:54


bonjour,


tout d'abord, je suis retourné et choqué par ce que je viens de lire. Comment à notre époque, une telle erreur puisse être commise de la part d'un juré "trompé"?? c'est de la vie d'un homme que
l'on vise, que l'on juge. j'ai deux questions qui me trottent dans la tête après ceci:


- que recherchaient ces "victimes" auprès de Jean-Paul Degache en le jetant en prison ? pourquoi des années plus tard avant de dénoncer ce genre d'"agression" ?


-que s'est-il passé au sein d'un juré populaire pour donné l'approbation sur une affaire sans preuve et sur 12 jurés, ce n'est pas possible qu'il y en est 8 qui est dit "oui"??


Je ressens cette affaire comme une "manipulation", un sens contraire de notre devise"liberté, égalité, fraternité"....  


les anciennes élèves qui ont fait des dépositions favorable à J-P Degache, pourquoi n'ont-elles pas servies à défendre sa culpabilité??


il y a tant de questions et de mystères dans cette affaire , je n'ose imaginer le désarroi et la "vie" que doit avoir J-P Degache et je suis aussi partisan, comme vous pour sa défense et sa
réabilitation dans la société avec annulation des deux premiers verdicts et rectification de sa réabilitation. 

Les amis et proches de Jean-Paul Degache 10/06/2013 21:23



Merci d'avoir pris le temps de nous lire.


Ce serait évidemment très long de vous répondre. Pour faire simple : une enquête initiale bâclée, une surenchère dans les accusations afin d'envoyer JPD devant un juge.


Ensuite des expertises psy accablant l'accusé. A partir de là comment se défendre malgré tous les témoignages en sa faveur et l'impossibilité des faits reprochés.


Ensuite en assises, c'est l'aspect émotionnel qui domine les débats. Et quand quelques femmes viennent chialer à la barre expliquant que les échecs de leur vie sont causés par JPD, c'est très dur
pour les jurés... surtout quand la Présente de la Cour d'assises ne cherche pas à comprendre et aiguille les débats de façon à ce que l'accusé soit condamné.


Enfin, la motivation reste avant tout l'argent. Au total, JPD a versé plus de 60 000 euros à ces accusatrices !!!!Et dire qu'à la barre, elles clamaient haut et fort que ce n'était pas pour
l'argent...


J'espère avoir répondu en partie à vos interrogations.