Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 08:16

Nous revenons ce dimanche sur un extrait d'une lettre envoyée par jean-Paul le 6 août 2010 à l'un de ses amis. Celle-ci montre bien l'importance des repères qu'il est essentiel de se créer quand on se trouve coupé du monde libre et d'autre part, elle évoque le partage d'une passion le vélo.

 

                      Mon cher B.

 

[...] Comme tu peux le constater, je ne suis plus à Nîmes depuis mardi matin 6 août 1….C’est comme un énorme coup de massue sur ma tête ….

 

[...] La mort dans l’âme, j’ai commencé à ranger mes affaires et à décoller les photos de mes êtres chers ainsi que les deux grandes photos de tes tableaux (recollés ici  à Vileneuve les Maguelones) que tu m’as dédicacées. C’est malheureux mais l’être humain, pour pouvoir survivre, est obligé de s’adapter, de s’habituer, de se créer des repères dans le lieu où on l’oblige à vivre. Tout changement, dans ce petit monde artificiel que l’on se crée, est un traumatisme… Je n’ai pas dormi de la nuit, cherchant vainement où on allait bien m’emmener, cherchant aussi à savoir pourquoi on m’infligeait ça...


      Cela faisait plus de quatre mois que je n’avais pas revu le monde où les gens vivent libres mais je ne pouvais guère en profiter à cause des grillages du fourgon. Ce n’est qu’après un bon quart d’heure de route que j’ai pu apercevoir un grand panneau au dessus de notre voie et j’ai lu « Montpellier – Barcelone » ! C’était incroyable, au lieu de me rapprocher, on m’éloignait encore plus de ma famille !....

Quand on change comme ça, il faut pratiquement repartir de zéro…


      Ce que je regrette le plus c’est ma séance quotidienne de sport qui me faisait beaucoup de bien. Ici ça semble compliqué d’avoir accès à la salle. Enfin je vais essayer. Je regrette aussi G., un camarade avec qui j’avais sympathisé et qui m’avait ému lorsqu’il m’avait dit que, grâce à moi, il avait retrouvé le moral et était sorti de la déprime. Il va falloir que je lui écrive…


      Je me suis régalé en lisant ton ascension du Ventoux….J’ai adoré aussi tout ce que tu me dis à propos de tes souvenirs d’enfance où je retrouve beaucoup de point communs avec moi. Pour le fameux Puy de Dôme 64, je n’étais pas dans un café, mais nous pique-niquions dans les bois du côté de La Louvesc en suivant l’étape à la radio… Poupou était extraordinaire et il fait toujours plaisir à voir. J’ai eu mon premier demi-course cette année-là, je crois, pour mon Brevet, afin de pouvoir partir en camp cycliste itinérant en Italie et en Suisse…

 

Jean-Paul

1 : Jean-Paul a été transféré de Nîmes à Montpellier le mardi 3 août 2010.

 

 

 

Si vous désirez nous envoyer un extrait de votre courier afin qu'il soit publié... n'hésitez pas! Hier, jean-Paul avait reçu un total de 780 lettres depuis sa condamnation du 26 mars. En aucun cas il ne faut l'oublier et chaque lettre reçue est une bouffée d'oxygène pour lui.

 

Bon dimanche à toutes et à tous.


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires