Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 00:01

Demain, mardi 1er février, Jean-Paul aura affectué 365 jours de prison. En cette triste occasion, nous avons décidé de consacrer la semaine à des témoignages provenant de sa famille, de ses amis, d'anciens élèves, d'anciens collègues de travail et de personnes ne l'ayant jamais vu.

Aujourd'hui, c'est son ami Jean-Pierre qui nous a fait part de son texte et nous l'en remercions. 

 

Mon cher Jean-Paul,

 

D'ordinaire, pour un anniversaire on est heureux !  Je peux t'affirmer que pour celui qui concerne les 365 jours passés loin des tiens, je suis triste. Je pense souvent à toi et à ta famille meurtrie à tout jamais par cette affaire, je suis toujours sous le choc, outré, abasourdi par le verdict qui en a découlé ! Comme pour beaucoup de monde c'est toujours l'incompréhension.

 

Certains soirs, j'ai du mal à m'endormir, ton affaire défile en boucle dans ma tête, passe, repasse comme un vieux disque rayé, j'essaie de comprendre, en vain... ce soir, je prends ma plume et viens avec ces quelques lignes passer un moment avec toi.

 

Je ne peux m'empêcher de me demander d’où "cette terrible rumeur dévastatrice" est partie ? Rumeur qui, telle une tornade, a tout entraîné sur son passage et a sinistré une famille entière.

 

Je m'interroge toujours sur le pourquoi tant de haine ?  Pourquoi tant de méchanceté ?  Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?  Mille fois pourquoi ?   

           

Jean-Paul, je suis tellement fier d'avoir un AMI comme toi, je veux te l'écrire pour te dire à toi et à tes proches qui souffrez tous les jours de cette injuste et insoutenable situation que plus les jours défilent et plus je suis content de n'avoir jamais douté un seul instant de ton INNOCENCE !

 

Chaque jour, je découvre sur le blog les témoignages de tes anciens élèves qui affirment qu'ils n'ont jamais rien vu et que tout cela n'est qu'affabulation.  Je peux t'avouer que, lorsque je lis tous ces courriers, je me dis que j'aurais voulu avoir un Maître d'école comme toi dans ma jeunesse... Période que j'ai eu tant de mal à traverser et où j'aurais eu tant besoin que l'on me recadre un peu, que l'on fasse attention à moi tout simplement. Toutes ces lettres éloquentes de nombreux parents d'élèves qui te soutiennent et qui s'élèvent contre ces mensonges, ces lettres de tes collègues, celles de tes nombreux amis font que peu à peu, la vérité se fait jour MON JEAN-PAUL !

 

Nous partageons beaucoup de valeurs Jean-Paul. Avec ma femme, nous les avons transmises à nos enfants et continuons à les distiller autour de nous car nous les pensons justes, humaines tout simplement. Ces valeurs, Jean-Paul, personne ne pourra t'en priver, c'est plus fort que tout. 

 

De plus, nous avons une passion commune : le sport, le dépassement de soi, que nous vivions intensément avec la pratique du vélo ! Jean-Paul je pense très fort à l'instant où nous pourrons enfin savourer le simple plaisir d'une balade et peut-être même "nous tirer la bourre" sur les routes de notre belle région, mais je sais très bien qu'il nous sera difficile d'oublier tout le mal que l'on t'a fait et tous ces précieux jours que l'on t'a injustement volés.

 

Jean-Paul  MON AMI, je t'embrasse bien affectueusement. Tiens-bon !

 

Jean-Pierre

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Messages d'humeur
commenter cet article

commentaires

Les secrets de l'ourobos 01/02/2011 12:47



Je fais la connaissance de ton blog et te souhaite une bonne journée