Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 07:49

Espérer (Éditorial du vendredi 18/05/2012)

Même si rien n’est terminé tant que les élections législatives ne sont pas passées, les Français ont donné une majorité à la gauche socialiste lors de l’élection présidentielle. François Hollande en qui personne ne croyait il y a un an, s’est affirmé au fil des mois et a fini par l’emporter. Il était, il est vrai, donné gagnant dans les sondages depuis qu’il avait remporté les primaires socialistes, même si l’écart fut plus serré que prévu.

 

Cette présidentielle remportée par la gauche est un évènement assez rare puisqu’il était attendu depuis 1988, date de la seconde élection de François Mitterand. Chacun a pu voir les scènes de liesse du dimanche 6 mai, en soirée, mais ce qui a le plus frappé les esprits, ce sont les images de la cérémonie commémorative de la Victoire du 8 mai 1945, à l’Arc de Triomphe. À l’invitation de Nicolas Sarkozy, le président sortant, François Hollande, tout fraîchement élu, était là, à ses côtés, montrant que le changement d’homme à la tête de l’État se faisait dans le meilleur esprit républicain. L’excitation des soirs d’élection étant retombée, ces moments privilégiés ont fait beaucoup de bien. Par-delà les querelles et les petites phrases assassines, cette commémoration en commun a impressionné aussi, bien au-delà de nos frontières.

 

La passation des pouvoirs étant faite, il s’agit maintenant de remettre la France sur de bons rails tout en tenant compte du contexte européen et mondial. Les récentes élections législatives en Grèce n’ont pas permis de décanter la situation critique de ce pays où plusieurs catégories de la population devraient accepter d’abandonner leurs avantages pour tenter de sortir le pays de l’ornière.

 

Toute l’Europe se trouve devant une situation très complexe dont on ne sait quand elle pourra être résolue. Il y a tant de problèmes à régler qu’il est légitime de s’inquiéter pour l’équilibre d’un continent qui a connu, à travers l’histoire, de terribles tragédies.

 

Un changement d’orientation politique peut être l’occasion d’un sursaut salvateur mais cela demandera courage et persévérance. Seuls les prochains mois pourront nous éclairer sur ce qui peut advenir avec tous les problèmes qui ne vont pas manquer de se poser. Pour l’heure, il est encore possible d’espérer…

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires