Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 10:38

« Lire et faire lire » (Éditorial du vendredi 04/05/2012)

 

Cette semaine, nous empruntons le titre de la Une à l’association animée par l’écrivain Alexandre Jardin qui œuvre sans relâche dans tout le pays pour faire aimer la lecture aux enfants. Ce sont des bénévoles, la plupart retraités, qui assurent un service qui mériterait d’être beaucoup plus valorisé.


Ici, une bibliothèque installée dans le centre socio-pédagogique met à la disposition de tous près de 5 000 livres et revues. Chacun peut s’y rendre deux fois par mois. Un planning affiché à chaque étage des trois bâtiments permet de connaître les dates d’ouverture pour chacun. Il est possible d’emprunter gratuitement, cinq livres au maximum, pour une durée d’un mois, avec possibilité de prolonger, sur simple demande.


Un large éventail d’ouvrages est disponible, des livres acquis par le Spip (Service pénitentiaire d’insertion et de probation), plus d’autres venant de dons. Certains ne peuvent être consultés que sur place comme le Code pénal, le Code de procédure pénale et des albums documentaires. Après l’achat d’un bon nombre de livres dont plusieurs prix littéraires de la fin de l’année 2011, un nouveau lot d’ouvrages très récents est mis à la disposition des lecteurs, que ce soit parmi les meilleurs romans policiers ou de science-fiction, les dernières bandes dessinées ou encore les romans les plus récents. Tout un rayonnage permet de visualiser ces nouveautés sans avoir à les rechercher. De plus, chaque semaine, une bibliothécaire professionnelle apporte ses précieux conseils et peut procurer certains ouvrages ne figurant pas au catalogue local.


Contrairement à certaines idées reçues, ce sont les romans qui savent le mieux parler de la réalité. Les auteurs utilisent la fiction pour décrire ce qu’ils ont vécu ou ce que d’autres ont connu. Ainsi, beaucoup de romans sont plus proches du réel que certains documents reconstruisant des souvenirs avec beaucoup d’imperfections. L’essentiel reste d’être curieux, d’oser ouvrir un livre et de plonger dans la lecture, quitte à l’abandonner si celle-ci n’accroche vraiment pas. Précisons aussi que, régulièrement, La Feuille d’Hector publie des fiches de lecture, avec les références des ouvrages.


Enfin, l’accueil des lecteurs s’améliore sans cesse grâce à un nouveau mobilier acquis par le Conseil Général de l’Hérault. Il reste à chacun  de profiter de ce service offert par la bibliothèque, un avantage qui n’a pas toujours existé et qui reste encore le meilleur moyen de résister à l’enfermement tout en se cultivant et en se distrayant.


Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires