Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 23:01

En apnée… (Éditorial du vendredi 27/04/2012)

 

Quand ces lignes paraîtront, les Français seront en apnée, en train de retenir leur souffle, attendant le résultat final de ces élections présidentielles qui mobilisent tant d’énergie depuis des mois. Quinze jours, entre les deux tours, ça fait long, mais les présidentielles ont cette particularité que n’ont pas les autres élections. Celles-ci se contentent d’un intervalle d’une semaine. Rappelons que, dans notre système électoral, pour être élu, il faut avoir la majorité absolue, soit plus de la moitié des suffrages, au premier tour. Si ce n’est pas le cas, il faut un second tour pour lequel les règles de qualification peuvent varier. Dans l’élection en cours, seuls les deux candidats arrivés en tête peuvent rester en lice. Retenons donc notre respiration encore quelques jours…

Profitons de ce temps suspendu chez nous pour regarder un peu ce qui se passe chez nos voisins espagnols. Au début des années 2000, le secteur de la construction a connu, dans la péninsule ibérique, un essor considérable. L’Espagne a même été un moment le second consommateur de ciment du monde, derrière la Chine. Une urbanisation à tout va a même créé des villes nouvelles qui restent pratiquement inhabitées.

L’exemple de la station pyrénéenne de Formigal est éloquent, démontrant une injustice sociale de plus en plus criante. Dans ce pays où le chômage touche près de 25% de la population, l’argent public est investi sans compter dans des aménagements touristiques ne servant qu’à quelques privilégiés. Les problèmes d’enneigement sur le versant sud des Pyrénées étant de plus en plus réels, la société d’exploitation semi-publique qui gère la station perd, chaque année, beaucoup d’argent. Qu’à cela ne tienne ! Le gouvernement aragonais a renfloué les comptes avec 250 millions d’euros d’argent public auxquels il faut ajouter l’entretien des routes menant à la station, les campagnes de promotion du ski…Or, partout, en Espagne, il manque du monde dans les services qui profitent au plus grand nombre : l’aide sociale, la santé, la culture, l’éducation…

Les énormes difficultés que connaît notre voisin et les décisions prises à Madrid et dans les régions autonomes ne doivent pas nous laisser indifférents, l’avenir étant très incertain des deux côtés des Pyrénées…

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires