Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 09:44

S’inspirer du colibri  (Éditorial du 25/04/2014)

 

Pour une fois, commençons cet édito par une légende amérindienne contée par Pierre Rabhi, pionnier de l’agriculture écologique en France mais aussi auteur, philosophe et conférencier :

 

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

 

D’une simplicité incroyable, cette petite histoire est une véritable leçon de vie et d’espoir dont chacun devrait s’inspirer tous les jours car notre planète est un paradis que nous sommes en train de transformer en enfer de souffrances et de destructions.

 

Il est peut-être encore temps de sortir de cette logique, de cesser de glorifier le mythe de la croissance indéfinie. Pierre Rabhi, lors de La Grande Librairie du 11 avril, sur France 5, une émission extraordinairement lumineuse, a rappelé toutes ces évidences que nous refusons de voir, mettant en avant une nouvelle éthique de vie afin d’aller « vers une sobriété heureuse. » Son échange avec Jean-Marie Le Clézio, Prix Nobel de littérature 2008, a atteint des sommets d’humanité rares.

 

Depuis 1981, Pierre Rabhi transmet son savoir-faire en Afrique pour permettre aux plus démunis d’acquérir l’autonomie alimentaire tout en sauvegardant leur patrimoine nourricier. De notre côté, il suffit d’ouvrir les yeux pour constater, malgré de timides efforts, un gaspillage permanent. C’est pourquoi il faut appeler à l’insurrection des consciences pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur.

 

Ainsi, chacun d’entre nous a son rôle à jouer, comme le colibri qui fait sa part sans jamais se décourager. Chaque jour, il est possible d’accomplir un ou plusieurs gestes en faveur de notre planète et de ses ressources qui ne sont pas inépuisables. Quelques exemples d’actions, pas toujours réalisables partout mais possibles un jour ou l’autre, méritent d’être cités comme trier ses déchets, les recycler ou les composter, éteindre la lumière dans une pièce inoccupée ainsi que les appareils électriques en veille, fermer le robinet d’eau au lieu de laisser couler, prendre une douche au lieu d’un bain, acheter bio et local le plus possible, consommer des fruits et légumes de saison, récolter l’eau de pluie et utiliser l’eau de rinçage des légumes pour arroser plus tard ses plantes, etc…

 

Enfin, nous conclurons en citant encore Pierre Rabhi : « Dans le futur, la plus grande performance consistera à répondre à nos besoins par les moyens les plus simples et les plus sains. »

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La Feuille d'Hector après le 9 juin 2013
commenter cet article

commentaires