Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 17:59

Lampedusa, porte d’entrée (Éditorial du 18/10/2013)

 

Le drame de Lampedusa braque les projecteurs de l’actualité sur des gens qui fuient leur pays d’origine au péril de leur vie dans l’espoir d’une vie meilleure. Ils quittent tout pour tenter d’entrer dans cette Europe qui les fait rêver et que des passeurs sans scrupule réussissent à leur vendre.

 

Dans ce récent naufrage, plus de 300 personnes ont péri, tout près de l’île de Lampedusa, une île italienne en pleine mer méditerranée, située plus près de la côte tunisienne que de la Sicile et à 220 km de Malte. Ses 6 000 habitants vivent grâce à la pêche et au tourisme. Le seul lieu habité de ce territoire de 20 km2, c’est la ville portuaire de Lampedusa, le reste de l’île étant aride et assez désertique.

 

Ainsi, tout migrant ayant mis le pied sur cette île se trouve de fait en Europe et à la charge du gouvernement italien qui dénombre 30 000 arrivées depuis début 2013. Le problème est donc permanent et il a fallu une catastrophe, une fois de plus, pour que l’on en parle…

 

1000 personnes s’entassent dans un centre d’accueil de 250 places. Après les Tunisiens en 2012, ce sont donc maintenant, avec des Syriens, des Somaliens et des Érythréens qui tentent de venir vivre en Europe. Depuis ce qu’on appelle la Corne de l’Afrique, quel voyage ont donc effectué ces gens ? Quelles souffrances ont-ils endurées ?

 

Depuis les accords de Schengen mis en place en 1995, les conditions d’entrée et les visas sont harmonisés dans vingt-deux pays de l’Union européenne (UE) plus quatre autres : Islande, Norvège, Suisse et Lichtenstein. Il n’y a normalement plus de contrôles aux frontières, sauf cas particuliers. Pour les trois pays du sud de l’Europe (Grèce, Italie et Espagne), cet afflux permanent de migrants est devenu trop lourd à gérer.

 

Il serait temps, là aussi, que la solidarité devienne effective entre tous les pays de l’UE afin que tous ces gens qui fuient guerres et persécutions soient enfin accueillis comme des être humains.

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La Feuille d'Hector après le 9 juin 2013
commenter cet article

commentaires