Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 19:53

Nous vous proposons le dernier éditorial que Jean-Paul a rédigé depuis la maison d'arrêt de Villeneuve-les-Maguelone. Vous remarquerez que son titre est en parfaite adéquation avec sa nouvelle situation. De plus, "l'aventure" liant l'hebdomadaire de la Feuille d'Hector et Jean-Paul n'est pas terminée. Nous vous en dirons davantage dans les prochains jours... 

 

Et encore merci de nous être aussi fidèles... Hier vous avez été 138 à venir sur le blog !

 

Sérénité et apaisement (Éditorial du vendredi 7 juin 2013)

 

« De là où je suis, je peux laisser vagabonder mon regard sur les plaines et les collines qui défilent au travers de la vitre bordant ma table. » Ainsi, Bernard nous emmène dans un voyage en train comme d’autres l’ont fait à pied ou à cheval au cours de ces Ateliers d’écritures 2013 animés par Karin Espinosa, auteure, et Céline Payet-Gaspard, professeure de lettres.

 

Comme Jean-Paul Michallet, chaque mardi après-midi, elles ont obtenu de remarquables résultats. Elles n’ont jamais été déçues, toujours étonnées, émerveillées. Écrire c’est bien, partager cela avec les autres est encore mieux. L’édition d’un petit recueil de textes permet déjà de transmettre ce qui a été produit mais leur restitution, en public, par deux artistes, est un moment vraiment magique apprécié par une cinquantaine de personnes. Il s’en est dégagé une véritable sérénité et une sensation d’apaisement, selon les mots de M. Faye, Directeur adjoint, qui s’était joint à M. Dalmasso, Proviseur de l’Unité pédagogique régionale, Dominique Ferron, Directeur retraité de l’Unité locale d’enseignement, et François Kempf, son successeur.

 

Il a suffit d’un accordéon et de beaucoup de talent, à Chloé Desfaschele et Mama Prassinos, pour illuminer cette demi-journée. Grâce au Théâtre des 13 Vents et à Sandrine Morel, ces deux artistes se sont emparées des textes pour les magnifier et ravir tous les auditeurs. Si, pour Frantz, « L’image s’évanouit à la lueur du temps », elle restera gravée dans la mémoire de tous les participants à cette activité révélatrice de talents, au plus haut point. Jonathan nous emmène en Italie, Alexandre en rando pédestre, un autre Bernard prend le train le long de la Mer Noire tandis qu’Antoine rêve du Brésil où « il fait beau y vivre »,« le climat est chaud, les gens sont chaleureux, la ville est fleurie. »

 

Quelques notes d’accordéon, des mots, des phrases, du rêve, « les mots sont justement devenus le moyen de transport privilégié de l’imaginaire », comme l’écrit l’une des deux animatrices de l’atelier d’écriture et le régal a été complet.

 

Autre formidable ouverture proposée à la Maison d’arrêt, les sorties au Musée Fabre de Montpellier viennent de débuter grâce au Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) et à son secteur culturel. Cinq personnes détenues, pour la sixième année consécutive, ont entamé un nouveau cycle de cinq sorties au musée. Là-bas, Michel, artiste-platicien, et Audrey, guide-conférencière, les accueillent. Sur le thème du mythe, plusieurs tableaux ont été choisis et déjà étudiés. L’action entreprise ne se limite pas là mais se bonifie grâce au travail en atelier permettant à chacun de révéler des talents insoupçonnés. Mme Doutremepuich a assuré le lien depuis l’initiative du projet, bien relayée par Mme Girona, parfaitement assistée par Mmes Tourné et Guiet. Chacun ne peut ressortir que bonifié après un pareil travail tellement épanouissant.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires