Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 20:41

Belles et bonnes plantes (Éditorial du vendredi 5/10/2012)

 

Trop longtemps négligées depuis que notre époque dite moderne a débuté, les plantes reprennent petit à petit la place qu’elles n’auraient jamais dû cesser d’occuper car partie intégrante de la vie sur Terre. Tout naturellement, nos lointains ancêtres, comme tous les êtres vivants, ont appris à utiliser ce qu’ils trouvaient dans la nature pour se nourrir mais aussi pour se soigner. L’avènement de l’ère industrielle a mis à l’honneur les médicaments dits de synthèse et nous avons commencé à oublier la richesse extraordinaire et le pouvoir des plantes.

 

L’initiative du SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation) menée autour d’un projet sur l’agriculture raisonnée, en partenariat avec la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF), est ainsi la bienvenue, avec trois volets au programme. Avant d’aborder le chocolat et les cours de cuisine, Mme Doutremepuich, Directrice adjointe du SPIP de l’Hérault, a présenté Mme Corinne Fabre, venue faire connaître ou redécouvrir les plantes médicinales. Cette herboriste agathoise a très bien mené son intervention en s’appuyant sur les cinq sens : la vue, le toucher, l’odorat, le goût (étonnante stévia au pouvoir sucrant 300 fois supérieur au sucre !) et même l’ouïe.

 

Le matin même de sa venue, elle a cueilli dans son jardin, fenouil, sarriette, hysope, sauge, lavande, romarin, verveine, passiflore, souci et même coupé une branche d’olivier. Après un premier examen de ces échantillons de plantes et de fleurs, elle a assuré une reconnaissance visuelle à partir de photos de dix-huit plantes dont certaines revenaient à plusieurs reprises, sollicitant ainsi la mémoire. Boîtes à senteur, sacs à toucher perfectionnaient ensuite ce qui avait déjà été appris.

Puis la dégustation des sirops n’a pas manqué d’étonner les participants. Basilic, sauge (la reine des plantes), sarriette, verveine, hysope et lavande, chaque plante a macéré longtemps pour produire un concentré mêlé ensuite à un sirop de sucre de canne, grâce à une légère cuisson. Chaque sirop a ses vertus propres mais chacun est délicieux.

 

Pour finir, chaque participant a pu sélectionner trois plantes, selon ses besoins, et en emporter un peu pour faire de la tisane. Ainsi, lavande (voies respiratoires et désinfectant), romarin (tonique et digestif, bon pour la réflexion), hysope (voies respiratoires), basilic (digestion), sarriette (grand tonique), thym (désinfectant des voies respiratoires), menthe (digestion), ortie (reminéralisant, articulations), verveine (digestion, calmant), souci (peau), fenouil (digestion), coquelicot (stress, sommeil, gorge) ont pu être sélectionnés par les participants, repartis convaincus par les possibilités infinies des plantes aromatiques et médicinales.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires