Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 23:00

Producteurs de café en danger (Éditorial du vendredi 29/03/2013)

 

Loin de nous l’idée de faire de la provocation ou de faire saliver pour rien alors que, derrière les barreaux, le café est interdit, si ce n’est additionné de beaucoup de ricoré mais une maladie ronge les plantations donnant le précieux grain.

 

En effet, depuis plusieurs années, le réchauffement climatique est en train de favoriser l’expansion de la rouille (la roya en espagnol) du café, un champignon destructeur qui touche déjà 60 % des caféiers d’Amérique centrale. Dans cette région du monde qui fournit 14 % de la production mondiale, un désastre est en train de se produire.

 

Cette maladie du café n’est pas nouvelle puisqu’elle a été découverte en 1861, dans l’est de l’Afrique, près du lac Victoria. Elle est arrivée au Brésil en 1970 et, dix ans plus tard, au Mexique. Alors qu’avant, elle ne touchait pas les plantations au-dessus de 800 m, elle cause maintenant des dégâts à plus de 1000 m d’altitude. Les producteurs les plus touchés sont de petits exploitants, dans l’État mexicain du Chiapas où ils se sont spécialisés dans la production de café biologique pour lequel le Mexique est le premier producteur mondial.

 

Or, un traitement à base de fongicides chimiques ferait aussitôt perdre le label Bio à ce café arabica à la saveur si appréciée.

 

Cette rouille du café parasite, décolore et asphyxie les feuilles du caféier. Les spores de ce champignon se déplacent au gré du vent mais voyagent aussi sur les vêtements des journaliers qui vont de ferme en ferme. Les cultures se faisant de plus en plus en plein soleil alors que, traditionnellement, les caféiers s’épanouissaient à l’ombre d’autres arbres, cela facilite l’extension de la maladie. Une solution consisterait à arracher et à replanter une variété d’arabica plus résistante à la roya mais c’est impensable pour tous ces petits producteurs qui n’ont pas les moyens pour un tel investissement.

 

Pour la période 2011 – 2012, la production mondiale de café s’est élevée à 134 millions de sacs de 60 kg dont 81 millions de sacs pour l’arabica et 53 millions pour le robusta. Alors qu’elle était de 128 millions pour 2008 – 2009, cette production devrait atteindre 145 millions de sacs en 2012 – 2013. Le plus gros producteur de café est le Brésil avec 43 millions de sacs, devant le Vietnam. Mexique et Amérique centrale forment la troisième région productrice avec 20 millions de sacs. Honduras, Mexique, Guatemala et Costa Rica se classent dans l’ordre pour la production de café mais l’État mexicain du Chiapas est à lui seul au septième rang mondial avec 2,3 millions de sacs en 2011 – 2012 dont 790 000 de café biologique. C’est pourquoi ses productions sont d’autant plus en danger face à la rouille du café…

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires

l.a.d.j.p. 08/04/2013 11:51


Ce que nous souhaitons, nous ses amis, c'est que L'on n'utilise pas plus longtemps ses compétences en prison. Certe, il a dynamisé la bibliothèque, mais nous avons grand besoin de  retrouver
Jean Paul rapidement parmi nous. Nous refusons L'INNOCENCE CAPTIVE!

Les amis et proches de Jean-Paul Degache 08/04/2013 18:48



Effectivement, la place de Jean-Paul est parmi nous et nous luttons depuis toujours pour qu'il ne soit pas derrrière les barreaux... mais que faire ? en attendant que l'institution judiciaire se
décide, nous ne pouvons que souligner le travail effectué par Jean-Paul.