Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 23:00

Avant-dernier éditorial rédigé par Jean-Paul avant les vacances estivales. Et bien évidemment celui-ci est consacré au Tour de France cycliste. Un tour qu'il pourra suivre enfin dignement...

 

Un centième rugissant (Editorial du 28/06/2013)

 

Nous y sommes ! Le centième Tour de France débute ce samedi 29 juin  et, pendant trois semaines, va occuper le devant de l’actualité. Cette année, pas de Coupe du Monde de football ou de Jeux Olympiques. C’est donc tout pour le Tour !

 

Bien que créé en 1903, ce sera la 100e grande boucle car le Tour a été mis en sommeil durant les deux guerres mondiales. Pour marquer un anniversaire peu banal, les organisateurs ont réussi une première : faire rouler le peloton en Corse. Pour aussi difficile à croire que cela puisse paraître, le Tour de France n’était encore jamais allé sur l’Île de Beauté alors que tous les pays voisins ont déjà été visités. Pour faire pardonner un si long dédain, la course débutera là-bas et y restera trois jours allant de Porto-Vecchio à Bastia (213 km), ce samedi 29 juin, une étape réservée aux sprinters, puis de Bastia à Ajaccio, par Corte et le col de Vizzavona (1 163 m), et d’Ajaccio à Calvi, en suivant la côte occidentale. De merveilleux paysages  et des vues sublimes ne manqueront pas de pimenter le direct télévisé, repris par un nombre croissant de diffuseurs du monde entier

 

Le mardi 2 juillet, le Tour sera sur le continent, pour un contre-la-montre par équipes, à Nice. Après avoir fait halte à Marseille, il arrivera à Montpellier le jeudi 4 juillet, en provenance d’Aix-en-Provence. Les sprinters, Mark Cavendish en tête, devraient se régaler. Le lendemain, les vingt-deux équipes iront de Montpellier à Albi, avant de se lancer à l’assaut des Pyrénées avec une arrivée à Ax-3-Domaines après avoir franchi le col de Pailhères (2 001 m) et une autre à Bagnères-de-Bigorre après avoir escaladé cinq cols.

 

D’un coup d’ailes, le Tour se projettera en Bretagne, lors de la première journée de repos. Après Saint-Malo, un contre-la-montre individuel permettra d’admirer le site unique du Mont Saint-Michel, le 10 juillet. Tours, Saint-Amand Montrond et Lyon accueilleront la caravane avant que la course devienne de plus en plus difficile au cours de la troisième semaine.

 

Le 14 Juillet se terminera en fanfare au sommet du Mont-Ventoux. Puis Gap fera entrer la course dans les Alpes où un second contre-la-montre individuel très spectaculaire se déroulera sur les hauteurs du lac de Serre-Ponçon. Le jeudi 18 juillet, il ne faudra manquer l’étape sous aucun prétexte puisque les coureurs grimperont deux fois les 21 lacets de l’Alpe d’Huez : spectacle garanti. Le lendemain, une longue étape de 204 km, avec cinq cols, arrivera au Grand-Bornand puis les derniers ajustements au classement se feront le samedi 20 juillet avec l’arrivée en haut du Semnoz, tout près du lac d’Annecy. Pour finir, le Tour déboulera en nocturne sur les Champs-Elysées, un final exceptionnel qui sera salué par les neuf pilotes de la Patrouille de France, après 21 étapes et 3 404 km…

 

Le vainqueur sortant, Bradley Wiggins, étant forfait, son coéquipier Chris Froome est le grand favori de ce centième Tour de France. Né à Nairobi (Kenya), il est de nationalité britannique et a déjà remporté, cette saison, le Tour d’Oman, le Critérium International, le Tour de Romandie et le Critérium du Dauphiné. Son principal rival sera Alberto Contador, vainqueur en 2007 et 2009. Côté tricolore, nous attendons des exploits du très populaire Thomas Voeckler plus les confirmations de Thibaut Pinot, du sprinter Nacer Bouhanni et peut-être de Pierre Rolland.

 

Que la route soit belle et nous fasse rugir de plaisir !

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La Feuille d'Hector après le 9 juin 2013
commenter cet article

commentaires