Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 13:57

Barack Obama, les armes en priorité (Éditorial du vendredi 15/03/2013)

 

Quatre ans après la première élection d’un président noir à la tête des Etats-Unis, l’enthousiasme n’est plus le même. S’il y avait 2 millions de personnes à Washington pour la première investiture de Barack Obama, elles n’étaient plus que 800 000 le 21 janvier dernier pour fêter sa seconde prestation de serment. Malgré tout, cette baisse d’attractivité n’a rien d’inquiétant car il en est de même pour chaque début de nouveau mandat.

 

Que va bien pouvoir faire ce président réélu ? S’il a pu entreprendre la réforme de la santé et celle des services financiers entre 2009 et 2013, le voilà confronté au problème du contrôle des armes à feu après les dramatiques événements de newton, dans le Connecticut. 27 personnes dont 20 enfants, ont été abattues par un homme armé. Une tuerie de plus qui oblige Barack Obama à traiter un problème qui ne faisait pas partie de ses priorités. Son Vice-président, Joe Biden, tente de traiter avec le lobby pro-armes à feu, la NRA (National Rifle Association), et l’on parle d’interdire les chargeurs de grande capacité ainsi que les armes d’assaut, comme cela avait déjà été fait entre 1994 et 2004. Aussi, Joe Biden a rencontré les responsables des forces de l’ordre et des partisans du contrôle des armes.

 

Avec une majorité républicaine à la Chambre des Représentants, rien ne sera facile pour le Président réélu qui devrait annoncer la réduction automatique des dépenses publiques et faire voter l’augmentation du plafond de la dette. L’autre grande réforme attendue  porte sur la loi concernant l’immigration. En effet, si une nouvelle loi facilitant l’immigration n’est pas adoptée par le Congrès (Sénat + Chambre des Représentants) avant le mois d’août, ce sera trop tard puisque le scrutin de mi-mandat prévu en novembre 2014 fera redouter aux élus un engagement sur un sujet ne faisant pas l’unanimité. Malgré le fait que Obama a rappelé en décembre que cette réforme faisait toujours partie de son projet.

 

Aussi, il est important de s’attarder sur la nouvelle équipe entourant le Président pour savoir quelle est la tendance. Et il s’avère que la rupture avec l’époque Bush s’accentue de plus en plus : Chuck Hagel, 66 ans, vétéran du Vietnam, en charge de la Défense, s’était opposé à la guerre en Irak et a pris position contre le lobby juif. John Kerry, 69 ans, ex-candidat malheureux face à George W Bush en 2004, s’occupe pour sa part des Affaires étrangères et s’avère être un bon diplomate, porté sur le dialogue. Le responsable de la CIA, John Brennan, 57 ans, est un fervent partisan de l’utilisation de drones militaires et compte à son passif, l’approbation de l’usage de la torture sous G.W Bush… Enfin, Jack Lew, 57 ans, ex-directeur du budget, s’occupe des finances et a la réputation d’être un négociateur hors-pair. Ainsi, le Président n’a placé que des hommes blancs aux postes clés. Écartées de ceux-ci, les femmes sont cantonnées à des fonctions subalternes et cela ne manque pas d’inquiéter tous ceux qui prônent une répartition plus égalitaire des responsabilités.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires