Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 23:01

Comment ne pas être sensible et extrêmement attentif à ce qui se passe cette semaine du côté de la Cour d’assises de Paris : la révision du procès, fait rarissime en France, qui avait vu la condamnation en 2004 de Loïc Sécher, ouvrier agricole injustement accusé de viol et d’agressions sexuelles sur une mineure, à 16 années de réclusion. Cela permet ainsi de confirmer notre opinion quant à la faillibilité pour l’institution judiciaire de traiter certaines affaires de mœurs, celles notamment où les preuves demeurent absentes. Loïc Sécher le clame d’ailleurs haut et fort : « c’est l’institution judiciaire qui est responsable » et n’en veut pas spécialement à l’accusatrice ! On note même l’obstination de certains magistrats tel l’Avocat général de la Cour de révision qui ne souhaitait pas de 3ème procès malgré les propos de l’accusatrice qui innocentaient Loïc Sécher. Heureusement, la Cour de révision en a décidé autrement.

 

Alors, qu’a-t-il bien pu se passer pour que tout déraille ? Sans aucun doute, le déroulement de l’instruction. Et lorsque la machine judiciaire s’emballe, il est déjà trop tard. On constate dans le dossier que deux expertises psychologiques viennent même confirmer qu’il est impossible que la jeune fille affabule ! Ainsi rien ne pouvait mettre en cause la crédibilité de ses dires. Alors que dire de ses experts ? si ce n’est qu’ils sont experts dans la fabrication du grotesque. Et que dire de ces magistrats qui prennent pour argent comptant ces paroles alors qu’ils savent pertinemment que ces expertises sont trop souvent réalisées rapidement avec des techniques de plus en plus décriées. Quand est-ce que cela va réellement changer en France ?

 

Enfin comment ne pas être ému lorsque l’on entend cet homme s’exprimer sur les années qui lui ont été volées, qu'il a passées privé de liberté. On ne peut que faire le rapprochement avec Jean-Paul qui, lorsqu’il s’exprime sur ce temps volé, le fait en jours… 2 645 au total pour Loïc Sécher. On souhaite en tout cas beaucoup de courage à cet homme qui doit affronter pour une troisième et dernière fois, on l’espère, l’institution judiciaire française.

 

Merci à tous les lecteurs qui nous contactent afin de nous faire partager des articles lus sur le net et nous suggérer de traiter certaines informations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Actualité judiciaire
commenter cet article

commentaires