Jean-Paul hors de l'école

Tous les lecteurs de ce blog, n’ont pas rencontré Jean-Paul Degache, tout le monde ne connaît donc pas précisément la vie sociale de Jean-Paul Degache. Cela étant, même ceux qui pensent le connaître n’ont souvent pas toutes les données en tête et ne connaissent pas l’intégralité de son parcours militant, associatif, sportif.

 

 

Afin d’éclairer tout le monde sur le sujet, quelques mots de sa part ne seront pas de trop. Lorsqu’il était libre Jean-Paul a recensé l’intégralité de ses activités dans un document informatique que nous avons pu exploiter. Voici donc les éléments qui peuvent nous aider à mieux connaître Jean-Paul Degache.

 

Jean-Paul est né le 9 juillet 1950 à Saint-Vallier, petite commune de la Drôme située le long du Rhône juste en face du village de Sarras. Il est l’aîné d’une famille de 7 enfants : il a 3 frères et 3 sœurs.

 

Scolarisé à l’école publique pour garçons de Sarras jusqu’en 1960, il est ensuite envoyé en pension à Vourles dans la région lyonnaise où il obtient le BEPC en 1964. C’est là qu’il s’intéresse à un club de football qui vient de naître non loin de là : l’Olympique Lyonnais. Il obtient le baccalauréat en 1969 à Annonay, en Ardèche.

 

Jean-Paul est également un passionné de vélo, sa première licence sportive date de 1967, à la Fédération Française de Cyclisme.

 

D’une façon générale, le sport attire beaucoup Jean-Paul, il s’essaie au Basket et au Handball en 1970, mais le vélo reste sa véritable passion. C’est dans ce sport qu’il étrenne ses galons d’organisateur et de dirigeant associatif local. En 1969 il organise le 1er grand prix cycliste de Sarras, il a 19 ans. En 1974, il crée la section cycliste de Sarras Sports qu’il préside jusqu’en 1983.

 

Peu avant son service militaire, il obtient le certificat d’aptitude pédagogique au métier d’instituteur, métier qu’il exerce d’abord en effectuant plusieurs remplacements, puis en étant titularisé en 1976 à l’école élémentaire publique de Sarras, sur le poste de son ancien instituteur.

 

Ce même instituteur devient, à la retraite, correspondant de presse au Dauphiné Libéré, ce qui ne manque pas d’inspirer Jean-Paul qui dès 1976, est lui-même correspondant de presse au Dauphiné Libéré et au sein de l’hebdomadaire le « Réveil du Vivarais ».

 

Jean-Paul est donc un militant associatif et sportif très en vue localement. Entre une influence maternelle très rurale et chrétienne (deux de ses tantes sont religieuses et son oncle est prêtre catholique) et une influence paternelle plus ouvrière, Jean-Paul s’oriente vers un engagement politique marqué à gauche. En 1973, il adhère au PS et au Mouvement des jeunes socialistes, engagement qu’il concrétise en 1977 en figurant sur une liste d’union de la gauche à Sarras.

 

Il ne poursuit pas son aventure militante avec le PS mais continue toutefois d’adhérer aux idéaux socialistes.

 

Ensuite, il est élu au Conseil Municipal de Sarras sur une liste divers gauche en 1989 dans la majorité, puis en 1995 dans l’opposition.

 

Dans le même temps, il progresse professionnellement, puisqu’il devient directeur de l’école élémentaire publique en 1987. Par l'intermédiaire de l'Amicale Laïque il introduit à Sarras un sport novateur : le Korfbal.

 

Le succès de cette initiative et l’implication constante de Jean-Paul dans le mouvement sportif le conduisent à présider l’USEP et l’UFOLEP du département de l’Ardèche, devenant ainsi une figure incontournable du sport ardéchois.

 

Parallèlement, Jean-Paul crée un véritable bol d’air au sein de l’école publique de Sarras en multipliant les voyages scolaires et le sport à l’école ce qui, dans les années 80, était peu fréquent. C’est lui qui met toute sa force de conviction pour obtenir des travaux de rénovation et, fait rarissime en zone rurale, la  non fermeture d’une classe.

 

Aujourd’hui, si l’école élémentaire publique de Sarras est un bâtiment neuf et très fonctionnel c’est à Jean-Paul Degache que la commune le doit.

 

 

On peut aussi penser que sa forte présence et son influence grandissante dans le village ont pu susciter jalousie et rancœur chez certains, et contribuer à la rumeur qui a circulé sur Jean-Paul Degache. Nous reviendrons sur ce point prochainement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

joëlle roux 07/01/2011 10:38



Je ne connais pas Jean Paul si ce n'est à travers les quelques courriers échangés avec lui depuis juillet 2010. J'ai connu l'histoire de Jean Paul par Marie Jo, sa soeur, également ma voisine....


Le parcours de Jean Paul est exemplaire et met en avant de grandes qualités professionnelles, de grandes qualités humaines. Issue comme lui du monde rural, attachée fortement à l'école publique
et aux valeurs qu'il défend, je trouve que son parcours implique respect et admiration.L'injustice dont il est victime est inadmissible...


Avec tout mon soutien pour lui et toute sa famille


 


 



Les amis et proches de Jean-Paul Degache 07/01/2011 16:33



Bonjour et merci pour votre commentaire. Cet article n'avait pas pour objet de faire de Jean-Paul Degache un Saint, puisque les apparences peuvent parfois être trompeuses et nous ne voudrions
surtout pas qu'il ne soit jugé QUE sur le fait qu'il était un citoyen engagé et humaniste.


Cet article visait à mieux connaître Jean-Paul Degache, mais sa culpabilité ou son innocence doivent être jugées davantage sur les faits et l'impossibilité matérielle de les commettre, les
témoignages ou plutôt l'absence de témoins à charge ainsi que sur le fait que plusieurs "victimes" reconnues par la justice disent aujourd'hui qu'elles refusent de se considérer comme telles.


Ensuite, en croisant les éléments permettant de se faire une idée sur la personnalité de Jean-Paul avec les éléments d'enquête que nous publions, nous espérons sincèrement que des personnes
telles que vous, qui n'ont jamais rencontré ni connu Jean-Paul autrement que par l'affaire qui le concerne, puissent se dire que la vérité judiciaire n'est sans doute pas conforme à la vérité des
faits.


Merci pour votre soutien,


L'équipe du blog 



Thème Noodle -  Hébergé par Overblog