Interview d'Annie Duclary, enseignante au centre de détention de Villeneuve-lès-Maguelone - Partie 3

  • Les amis et proches de Jean-Paul Degache
  • La vie en prison

Après avoir lu hier l'éditorial de la Feuille d'Hector, nous vous proposons la fin de l'interview d'Annie Duclary, enseignante encadrant l'équipe du journal au sein de la Maison d'arrêt.

 

- Comment se fait le choix des sujets à traiter ? Quelles sont les sources d'information des détenus pour rédiger les articles ?

 

Le choix des sujets se fait en réunion chaque lundi matin selon des rubriques fixes. Il est exclu de parler de la prison, nous avons fait le choix de sortir des murs. J’ai tendance à bannir les faits divers, assez autoritairement j’avoue. Les sources d’information sont la presse quotidienne, les hebdomadaires, les mensuels que j’apporte, des livres (bibliothèque ou achat par mes soins), encyclopédie sur ordinateur, Internet par mon intermédiaire.

 

- Que représente cette participation au journal pour vos élèves détenus ?

 

Elle représente un espace de liberté, d’échanges, un lieu d’autonomie et de responsabilité.

 

- Nous savons qu’il s’agit de votre dernière année avant votre départ à la retraite. Votre relève est-elle d’ores et déjà assurée pour la rentrée de septembre ?

 

Non pas encore. J’espère pouvoir faire le lien avec ceux qui seront nommés en mai, en assurant des heures supplémentaires l’année prochaine.

 

- Pour clore cette interview, avez-vous une remarque à faire sur Jean-Paul, vous qui le voyez quasiment chaque semaine ?

 

Je ne peux pas vraiment répondre à cette question, à cause de ma position. Je peux juste dire que Jean-Paul est un élève sérieux, assidu, très engagé dans le journal et force de proposition.

 

- Merci infiniment pour le temps que vous nous avez consacré, et pour votre engagement auprès des détenus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Noodle -  Hébergé par Overblog