Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 23:01

Bonjour Annie Duclary,


Les lecteurs du blog de soutien à Jean-Paul Degache ne connaissent pas votre nom et pourtant ils lisent chaque week-end un ou plusieurs articles rédigés par Jean-Paul dans le cadre de la classe atelier journal que vous encadrez au centre de détention de Villeneuve-lès-Maguelone.


Nous vous remercions d’avoir accepté de répondre à nos questions.


- Notre première question porte sur votre métier au sein du ou des centres de détention.

En quoi consiste votre travail auprès des détenus, depuis combien de temps l’exercez-vous et quelles sont vos motivations ?


Je travaille à la Maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone depuis six ans en tant qu’enseignante de l’Education Nationale (professeur des écoles spécialisé). Il s’agit donc d’enseignement allant du Français Lettres Etrangères, en passant par la lutte contre l’illettrisme, la passation de diplômes tels que le CFG, le Brevet des collèges, le DAEU et, par correspondance (CNED) des diplômes universitaires (et dans ce cas, je suis le tuteur des étudiants concernés). Ces dernières années, j’ai assuré tous ces niveaux, mais depuis trois ans, je prends essentiellement en charge une classe atelier journal : un hebdomadaire distribué aux 650 personnes détenues ainsi qu’un magazine publié tous les 2-3 mois. J’ai toujours été passionnée par la question de l’enfermement étant lectrice de Michel Foucault et de biens d’autres dans les années 1970 qui réfléchissaient philosophiquement et politiquement à cette question. Je crois qu’au fond ma motivation est sociale, politique et humaine bien sûr au sens de « qu’est-il encore possible de construire d’humain au sein d’un monde inhumain ? »

 

- Quel est l'historique du nom du journal, La feuille d'Hector, qui paraît chaque semaine ?

 

La feuille d’Hector a été créée par le responsable précédent du centre scolaire, parti à la retraite. Mais sa création a été le fruit d’une réflexion pluridisciplinaire (psy, universitaires, enseignants) pour élaborer des outils spécifiques pédagogiques en milieu carcéral. Quant au nom du journal, c’est pour souligner le fait qu’on peut parfois être plus forts en sortant des murs. Hector sortant de la cité pour combattre.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires