Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 12:28

Nous vous proposons un nouvel extrait de courrier écrit par Jean-Paul à des amis. Merci à eux de nous l'avoir transmis et bonne lecture.

 

Vilanova da Magalona, lo 19 de mars 2013,

 

Mes chers amis,

 

Je m'étais régalé, D., en lisant ta lettre ferroviaire et je viens de la relire avec beaucoup d'intérêt. Ce n'était pas décousu et tu as bien fait de profiter de ce voyage aller-retour pour me détailler autant de choses.

 

Mon train à moi fait trop de sur place...

Quand je dis que l'on se plaint de la surpopulation des prisons et qu'on ne fait rien pour y remédier, on me répond que ce sont les petites peines auxquelles il faut s'attaquer. Pourtant, je vois régulièrement des gars qui reviennent et qui repartent pour quelques mois...Des habitués en quelque sorte.

Je me sens complètement démuni... Je pense très fort à Ghislaine qui n'en peut plus de tout ce temps...

Samedi dernier, j'ai pu la revoir après une interruption d'un mois parce qu'elle s'est effacée pour que nos petits-enfants viennent me voir. C'est ainsi que j'ai pu enfin faire connaissance d'Albin, mon petit-fils, né le 8 octobre dernier. Quand il m'a vu arriver, derrière la porte vitrée du box, il m'a offert un immense sourire, comme s'il me reconnaissait ! Pour moi cela a été un moment de bonheur intense qui s'est prolongé durant l'heure et quart que nous avons passée ensemble. En effet, j'ai pu le tenir dans mes bras durant tout ce temps et il s'est même endormi... Quand le moment toujours douloureux de se séparer est arrivé, il était bien réveillé et me souriait à nouveau. Ensuite, j'ai pu revoir Jeanne (4 ans), ma petite Grenobloise, avec Simon. Puis, c'est la grande soeur d'Albin, Emma (5 ans) qui est venue avec ses parents. Nous détaillons ensemble fiches et cahiers de l'école maternelle puis nous jouons un peu mais ce serait tellement mieux à la maison !

Ce matin, il y avait une conférence sur l'eau mais je n'ai pas pu la suivre parce que j'étais bloqué à la bibliothèque. Pour l'écriture tu peux m'envoyer tes chroniques que je lirai avec plaisir.

Je n'oublie pas de te remercier pour la belle carte du lac d'Annecy reçue deux jours avant mais depuis, plus rien. Comment allez-vous ? J'espère que vous avez bien surmonté les rigueurs de l'hiver et que ta maman se porte bien. Quant à A. et M., je n'ai toujours pas de leurs nouvelles mais je suppose qu'ils sont bien occupés. Donnez-leur mon bonjour dès que vous les verrez.

...

Après ces quelques nouvelles, je vous embrasse bien fort.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires