Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 00:01

Il y a quelques jours, Jean-Paul a eu l'heureuse surprise de recevoir un courrier d'une ancienne élève qui a été scolarisée à l'école publique de Sarras et qui a également pratiqué le korfbal. Celle-ci lui écrivait pour la première fois. Cette jeune fille est devenue aujourd'hui  maman et nous la remercions sincèrement d'avoir accepté de publier ces extraits.

 

Bonjour,

 

Je prends contact avec vous ce jour en espérant que vous allez bien et que vous gardez le moral malgré les circonstances. J’espère également que votre femme et vos enfants vont bien. J’ai vu dernièrement le reportage vous concernant, ce qui m’a beaucoup touchée et qui me confirme que la justice française est parfois injuste. J’avoue réellement ne pas comprendre un tel jugement pour des faits qui n’ont pas eu lieu et sachez que je suis de tout cœur avec vous. Je crois plus que tout en votre innocence... Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas été appelée à témoigner !

 

Vous avez toujours été un professeur exemplaire...

 

Je me souviens même que c’était vous parfois qui m’ameniez en voiture à l’école et au korfbal. A plusieurs reprises, je me suis retrouvée seule avec vous et il n’y a jamais eu aucun geste déplacé. Au contraire, je venais en toute confiance, sans aucun souci. Vous étiez comme un père avec sa fille, en quelque sorte le père que j’aurais aimé avoir.

 

Je ne comprends pas ces filles qui sont capables d’accuser un innocent. Les faits qui vous sont reprochés sont énormes et je ne comprends pas qu’un juge ait pu croire à de tels faits qui ne sont pas crédibles !

 

Je tiens à vous apporter mon soutien et il faut que vous soyez très courageux pour votre épouse qui croit en vous et qui espère à chaque instant que vous soyez à ses côtés, qui pense à vous avant de s’endormir le soir et qui pense à vous également en ouvrant les yeux le matin.

 

Je vous demande de vraiment tenir le coup pour votre famille, votre femme, vos enfants ainsi que pour les personnes qui vous aiment. Soyez courageux ! ... Si je peux vous apporter une aide avec mon témoignage, sachez que je suis là. N’hésitez pas.

 

Bon courage à vous et à votre entourage.

 

Cordialement

 

Sa lettre a évidemment beaucoup touché Jean-Paul qui nous l'a répété lors du parloir de samedi. De nombreux anciens élèves ne savent pas encore ce qui est arrivé à leur ancien instituteur. Ainsi, il faut essayer de les contacter notamment en diffusant l'adresse du blog afin qu'ils écrivent à Jean-Paul pour l'opération des 400 jours. Merci de votre aide.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires