Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 00:01

Il y a quelques semaines, nous avions publié une chronique écrite en langue occitane concernant  Villeneuve-lès-Maguelone, ville à proximité de Montpellier où se trouve la Maison d'arrêt dans laquelle Jean-Paul est enfermé injustement depuis août 2010. Aujourd'hui, nous vous proposons une nouvelle Cronica d'ès nosautres, parue dans le Réveil du 3 mars, qui traite une nouvelle fois du problème lié aux panneaux d'entrée et de sortie de la ville écrits en occitan. Nous remercions une nouvelle fois son auteur.  

 

Los senators van d’un bon tren.

 

Aviám parlat fa gaire, au mes de decembre, dau problema de Vilanòva de Magalona onte lo tribunau administratiu a impausat a la comuna de levar los panèus en occitan que marcavan, a costat daus panèus en francés, l’intraa e la sortiá de la petita vila. Aquò se fai un pauc de pertot mas sembla doncas qu’aquò pausava problema per quauques uns e sustot per lo tribunau administratiu de Montpelhièr. Los senators se ne’n son ocupat e an votat, lo 16 de feurèir, e a l’unanimitat, una modificacion de la lei, apondent un article que dit : « Los panèus reglementaris de rintraa e de sortiá d’aglomeracion pausats en lenga francesa sus la via publica pòion estre completats per lo nom d’aquela aglomeracion en lenga regionala ».

Nosautres sièm contents de veire que tots los senators de Droma e d’Ardecha an votat aquel article de lei, e mai qu’aquò, son tots dins la lista daus senators qu’an depausat la proposicion de lei (Chastan e Teston per Ardecha, Besson, Guillaume e Piras per Droma). Qu’es una bona novèla e sièm contents de merciar nòstres senators. Quand sièm contents, o disèm.

Melh qu’aquò, e una bona novèla ven sovent acompanhaa, son tres qu’an mai depausat la proposicion de lei per lo desvolopament de las lengas regionalas : Chastan, Guillaume e Besson. Los deputats i arrivan pas, benlèu los senators o faran. Mas fau saveir que los textes devon encara passar davant l’Assemblaa Nacionala...de seure doncas.

Coma ai parlat de Vilanòva de Magalona, m’es pas possible de pas pensar a mon collèga qu’es dins la prison d’aquesta vila, 392 jorns de prison a l'ora onte escrivo,

 Lo Revessin

 

Les sénateurs vont bon train.

 

Nous avions parlé il y a peu, au mois de décembre, du problème de Villeneuve lès Maguelone où le tribunal administratif a imposé à la commune d’enlever les panneaux en occitan marquant, à côté des panneaux en français, l’entrée et la sortie de la petite ville. Cela se fait un peu partout, mais il semble que cela posait problème à quelques uns et surtout au tribunal administratif de Montpellier. La question a préoccupé les sénateurs et ils ont voté, le 16 février, à l’unanimité, une modification de la loi, ajoutant un article qui dit : « Les panneaux réglementaires de rentrée et de sortie d’agglomération, posés en langue française sur la voie publique, peuvent être complétés par le nom de cette agglomération en langue régionale. »

Nous sommes contents de voir que tous les sénateurs de Drôme et d’Ardèche ont voté cet article de loi, et mieux encore, ils sont tous dans la liste des sénateurs qui ont déposé la proposition de loi (Chastan et Teston pour l’Ardèche, Besson, Guillaume et Piras pour la Drôme). C’est une bonne nouvelle et c’est avec plaisir que nous remercions nos sénateurs. Quand nous sommes contents, nous le disons.

Mieux encore, et souvent une bonne nouvelle n’arrive pas seule, trois d’entre eux ont aussi déposé la proposition de loi pour le développement des langues régionales : Chastan, Guillaume et Besson. Les députés n’y parviennent pas, peut-être les sénateurs réussiront. Bien sûr les textes doivent encore passer devant l’Assemblée Nationale... à suivre donc.

Comme j’ai parlé de Villeneuve lès Maguelonne, il m’est impossible de ne pas penser à mon collègue qui est dans la prison de cette ville, 392 jours de prison à l’heure où j’écris, presque 400 quand vous me lirez.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Messages d'humeur
commenter cet article

commentaires