Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 15:52

OMBLINE  de Stéphane Cazes (2012)

 

252933_981b30b7f815315c4bf8d7a4044ebb95.jpg

 

Le Festival International du 1er film d’Annonay (07) programme un film passé relativement inaperçu lors de sa sortie en septembre 2012, à cause d’une programmation limitée à 38 salles dans l’hexagone, tout en triomphant dans tous les festivals où il est projeté.

 

Pourtant, pour son premier film, Stéphane Cazes signe une œuvre forte, avec une description du milieu carcéral particulièrement réaliste.

 

Ombline Morin, incarnée avec brio par Mélanie Thierry, condamnée à 3 ans de prison, accouche en Maison d’Arrêt de son fils Lucas. Comme le prévoit la loi, elle décide de le garder jusqu’à ses 18 mois, au bout desquels elle souhaite que sa meilleure amie, Rita, s’en occupe. Elle va passer ainsi dans le quartier de la nurserie, où  elle côtoie d’autres jeunes mères,  elles aussi détenues.

 

 

S. Cazes a collaboré avec l’administration pénitentiaire pour monter ce film dans lequel on retrouve sa prédilection pour le documentaire, tout en tenant le spectateur en haleine quant au devenir d’Ombline et de Lucas. Il a tourné dans la prison désaffectée de Saint-Michel, à Toulouse, mais a aussi réalisé durant deux semaines, un atelier théâtre, avec Mélanie Thierry, à la prison de Fleury-Mérogis. Depuis 2002, il s’est imprégné du milieu carcéral à travers ses rencontres, ses lectures, la participation à plusieurs colloques, et chaque plan, chaque séquence sonne juste. Le milieu de la prison est décrit avec justesse, entre résignation et espoirs. De la vie en cellule au trop court moment du parloir, Ombline permet ce que le documentaire peut difficilement donner : appréhender la prison avec le regard du détenu.

 

Corinne Masiero (qui s’était révélée au grand public dans Louise Wimmer), qui interprète Sonia, détenue violente et au vocabulaire fleuri, vient marquer de son talent la 2ème partie du métrage.

Sans jamais sombrer dans le pathos, ni dans les grandes envolées larmoyantes, Ombline prend aux tripes, tout en gardant présent l’espoir de la sortie, et le retour à une vie loin des barreaux et des souffrances.

 

Le film est programmé au cinéma Les Nacelles, à Annonay, aux dates et horaires suivants :

 

Dimanche 10 février, à 10H00

Lundi 11 février, à 18H30

 

Le nombre de places dans la salle étant relativement restreint, il est conseillé d’arriver tôt !

 

                   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires

marie 08/02/2013 18:08


j'ai vu ce film en décembre et je vous le recommande; c'est un film fort, très fort, interprété de façon magistrale par Mélanie Thierry. C'est un film A VOIR ABSOLUMENT !!! 

Charlotte 08/02/2013 16:46


Un film que j'ai prévu de voir. Je suis fan de Mélanie Thierry et si en plus l'histoire sonne juste, je prends !