Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 23:01

Jean Vasca

L’incertitude, l’insoumission… et les étoiles, 2010

 

Sa voix grave, puissante, profonde touche tout de suite et le charme opère à nouveau. Il y a bien longtemps, trop longtemps que je n’avais pas entendu Jean Vasca. Merci à Jean-Pierre de m’avoir permis de renouer avec l’heureuse époque de la MJC du Polygone, à Valence, et de l’Action Chanson, en m’offrant ce CD.

 

Si la voix accroche tout de suite, ce sont les textes qui régalent vraiment. 14 chansons-poèmes font le bonheur de cet album délicatement illustré par Jean-Marie Aude. Partant Des mots jetés sur la guitare jusqu’à Vers les étoiles, Jean Vasca nous emmène dans son monde où rêve et lutte se côtoient constamment. Dans J’en suis !, il clame sa colère, sa révolte, son indignation : « J’ouvre grand ma gueule à chansons, J’cotise au club des insoumis, J’en suis ! ». Tout le texte mérite d’être cité mais le mieux, c’est, bien sûr, de l’écouter. 

 

Enfin, impossible de passer à côté du texte-titre : « L’incertitude, l’insoumission… et les étoiles », un texte très fort, parlé que Jean Vasca conclut ainsi :

« C’est alors

Qu’une évidence monte et fleurit

Je chante donc je suis

Et quand je suis j’écris

Et quand j’écris je vis »

 

Comme tous ses disques, celui-ci enregistré en 2010 doit s’écouter et se réécouter parce que 14 nouvelles chansons écrites et mises en musique par Jean Vasca, cela se déguste encore et encore.

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires