Chronique littéraire, Stéphane Hessel

  • Les amis et proches de Jean-Paul Degache
  • Chroniques

Indignez-vous ! de Stéphane HESSEL

  Indigène éditions, octobre 2010.

 

Ce petit livre diffusé par une maison d’édition montpelliéraine fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. L’auteur, Stéphane Hessel, est un jeune homme de 93 ans qui base son engagement politique sur ses années de résistance et le programme élaboré par le Conseil National de la Résistance dont il faisait partie. Il s’insurge contre « cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des émigrés », contre cette société qui « remet en cause les acquis de la Sécurité sociale où les médias sont entre les mains des nantis. » L’auteur ne veut pas accepter que l’Etat dise qu’il ne peut plus assurer le coût des mesures citoyennes alors que, depuis la Libération, la production de richesses n’a cessé d’augmenter dans notre pays.

Depuis 1948, la décolonisation, la fin de l’apartheid, la destruction de l’empire soviétique et la chute du Mur de Berlin ont été des progrès décisifs mais le début du XXIème siècle constitue une période de recul.

Le motif de base de la Résistance étant l’indignation, il nous demande de nous indigner afin d’aider les responsables politiques à ne pas se laisser impressionner par la dictature des marchés financiers. Pour Stéphane Hessel qui trouve son principal motif d’indignation dans la situation faite aux Palestiniens, il faut suivre le chemin de la non-violence pour une insurrection pacifique.

L’indifférence est la pire des attitudes parce que nous sommes devant deux grands défis : l’immense écart ne cessant de s’accroître entre les très riches et les très pauvres puis les droits de l’homme et l’état de la planète. Stéphane Hessel demande à chacun d’entre nous de trouver un thème justifiant son indignation et affirme que les situations concrètes ne manquent pas...

Jean-Paul

Merci à Annie qui m'a permis de lire ce très bon petit livre.

 

Une situation concrète, nous en connaissons une qui a conduit un INNOCENT en prison sur la foi de simples paroles sans que l’on tienne compte des témoignages contraires et des preuves concrètes montrant l’impossibilité de réaliser ce qui est reproché…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Les amis et proches de Jean-Paul Degache 08/01/2011 10:52



S'indigner c'est bien, se battre c'est mieux!


Jean-Paul et ses amis et proches ont passé depuis bien longtemps le stade de l'indignation et agissent. Lire ce blog, rendre cette affaire concrête, c'est plus que de l'indignation, je pense que
le titre du bouquin est mal choisi et que la résistance, c'était bien plus que de l'indignation.



Ludo 08/01/2011 10:28



Lecture O-B-L-I-G-A-T-O-I-R-E !



Thème Noodle -  Hébergé par Overblog