Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 23:01

Continuons grâce à Jean-Paul de découvrir la littérature mexicaine. Ce samedi, voici la présentation d'un livre traitant de l'une des villes les plus dangereuses du Mexique : il s'agit de Ciudad Juarez, ville faisant face à celle américaine d'El Paso.

 

Des os dans le désert de Sergio González Rodriguez chez Passage du Nord-Ouest, 2007, 377 pages

 

9782914834278Ciudad Juarez, ville frontière de l’état du Chihuahua, au nord du Mexique, a connu un nombre incroyable de femmes assassinées, au cours de ces trente dernières années. Un rapport de l’ONU fait état de 328 personnes tuées dans cette ville, entre 1993 et 2003.

Sergio González Rodriguez, un journaliste très courageux, a enquêté pendant des années sur ces meurtres mais aussi sur une centaine de disparitions. Au péril de sa vie, malgré les menaces et les agressions, il a mené à bien son travail concrétisé par ce livre très bien écrit, entièrement basé sur des faits réels.

En évitant de tomber dans le spectaculaire et le sentimentalisme mais sans être froid ni abstrait, Sergio González Rodriguez sait toutefois montrer toute l’horreur de ce qui s’est passé à Ciudad Juárez où les liens incestueux entre la politique, la police, la justice et la criminalité organisées sont réels. Il sait bien démêler les fils de ces vies brisées sans donner d’explication simpliste parce que la réalité est complexe. Ce livre redonne vie aux victimes sans oublier celle des innocents accusés à tort, sans preuve, dont certains sont morts après avoir été torturés.

Après une description très intéressante de la ville, véritable passerelle vers les USA, l’auteur détaille son évolution exponentielle très mal maîtrisée. Le trafic et la consommation de drogue deviennent, en une vingtaine d’années, les éléments essentiels de la vie locale pendant que l’image de la femme se transforme radicalement, passant de l’épouse ou de la mère respectée à un objet sexuel, « un être que l’on peut frapper et violer à loisir ». Puis, nous faisons connaissance avec Elizabeth Castro Garcia. Nous sommes le lundi 14 août 1995…

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires