Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 11:59

Je ne souhaite cela à personne par Saïd André Remli, Éditions du Seuil, 2010, 307 p.

 

Livre-témoignage poignant et bouleversant, Je ne souhaite cela à personne débute à la centrale de Saint-Maur, le 1er juin 2004. Saïd André Remli est incarcéré depuis le 18 juin 1984. Condamné à perpétuité après le décès d’un surveillant lors d’une de ses tentatives d’évasion, Saïd André Remli n’a pas eu une heure de sortie en 20 ans.

 

Durant les 48 premières années de sa vie, il en a passé cinq dans des familles dites d’accueil, et huit en maison de correction. Enfin, s’il a dû subir l’isolement durant neuf ans, tout cela demande des explications et c’est ce que fait l’auteur, secondé par Sylvette Desmeuzes-Balland, dans ce livre.

 

Né à Lyon, en 1957, d’un père algérien et d’une mère française, ce qui explique ses deux prénoms, il connaît une enfance et une jeunesse très chaotiques : « son père boit, sa mère gueule ». Dès 3 ans, il est pris en charge par la DDASS qui le place en famille d’accueil.

 

Privé de ceux qu’il aime, il se ferme et se bloque, valsant de famille en famille comme il valsera plus tard de prison en prison. Très vite, il se frotte à « l’école de la délinquance », subit le racisme primaire, les humiliations, les coups, la perversité, l’injustice, la loi du plus fort, la faim et les punitions physiques qui lui apprennent à supporter la douleur. Les premiers braquages lui font connaître sa première incarcération au milieu des cafards et des rats… Au cours d’une escapade en Algérie, il découvre la misère du bled mais lorsqu’il revient en France, il se retrouve accusé de casses qui se sont déroulés quand il était de l’autre côté de la Méditerranée ! Petit à petit, il se met à vivre « comme un truand » parce que son casier judiciaire fait barrage à toute tentative de travail solide.

 

L’histoire de Saïd André Remli foisonne d’épisodes tous plus chaotiques les uns que les autres. Les bons moments se font de plus en plus rares, sa vie se passant presque exclusivement derrière les barreaux. Ainsi, il se met à observer le monde carcéral d’un œil de plus en plus critique, se lançant dans le droit international pour faire avancer les choses. Son combat pour le respect des principes de l’État de droit et de la démocratie donne aussi de bons résultats pour la réinsertion. Son combat est incessant même si sa vie familiale doit en souffrir. Liberté conditionnelle, lutte contre la récidive pour enfin sortir complètement d’un si long tunnel, l’action se poursuit mais ce livre est plus qu’un témoignage. C’est un véritable acte de foi en la vie qui donne à chaque être humain l’espoir de sortir vainqueur des plus terribles épreuves.

Jean-Paul

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

pierrot, vagabond des mots et des routes 09/03/2013 19:28


Ici Pierrot, vagabond céleste
des routes et des mots


bravo pour ce magnifique hommage
à la beauté du monde qu’est
LYON par votre soutien à Jean Paul Degache:)))


Dans le cadre de mon vagabondage poétique
blogues-musée pertinents mais aléatoires
pour mon oeuvre littéraire
pertinente mais alléatoire


puis-je vous offrir
une de mes chansons
écrite sur la beauté du monde


DANS LA BEAUTE DU MONDE


dans la beauté du monde
dans la beauté du monde
je marcherai


deux âmes sioux m’inondent
deux âmes sioux m’inondent


dans votre beauté du monde
France et Jean-René
je marcherai


suis devenu


un arbre qui marche
parce qu’il relève ses racines


un doux vieillard
qui le soir délasse ses bottines


une belle jeune fille
qui r’trousse sa jupe
parce qu’elle dessine


le bout d’ses doigts
dans la rivière


dejà fini
l’été d’hier


reste le canot de Jean-René
les fruits de France et sa bonté


sur leur galerie
de Notre-Dame de Montaubant


je me prépare pour l’hiver
tel un enfant


car mes deux ames sioux
ont fait de moi
un arbre-fou


comme le canot de Jean-René
sur la rivière Batiscan


comme les fruits de sa belle France
de Notre-Dame de Montauban


je traverserai
l’éternité
en marchant
la neige et le vent


Pierrot
vagabond céleste


www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com


www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique


sur google,
Simon Gauthier, conteur, video, vagabond celeste


DES NOUVELLES
DU CONTEUR INTERNATIONAL
SIMON GAUTHIER


ET DE SON SPECTACLE
LE VAGABOND CELESTE


PRESENTÉ
EN EUROPE


courriel du
1ER MARS 2013


Allo Pierrot, je suis en France.
Je rentre demain au Québec.


Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics.
Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!


Je voulais te dire que j’ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est
passé et a été entendu
à Quévin (près de LOrient en Bretagne)
Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un
prisonnier ne s’est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les
gardiens mon dit que c’est la première fois qu’ils voyaient ca!)


et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!
Les gens sont restés longtemps
et plusieurs larmes d’espoir brillaient dans le noir.


Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!
Merci!
Merci!
++++


Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de
grippe à la gorge.
De bonnes tisanes et des amis pour guérir
+


+++
J’espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,
gens et pays oeuvre d’art
va bien!


On se voit sous-peu
en mars, si la vie le veut!
pour aller plus loin!


Bonne journée
Simon :+)


-----
REPONSE DE PIERROT
A SIMON GAUTHIER
CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC


Cher Simon


Je te prédis un succès international
parce que tu es un poète-passeur:)))


Bravo Simon
longue vie à ta vie d’artiste
et de conteur international


Pierrot
vagabond des mots


p.s.


LYON
MERCREDI 29 MAI 2013,
20H.30
Simon Gauthier
livrera son spectacle
LE VAGABOND CELESTE
accompagné de Jean-Luc Priano, instrumentiste
dans l'amphiopéra de Lyon
place de la comédie


merci:)))


www.simon gauthier.com




répondre