Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 19:12

Vivement l’avenir par Marie-Sabine Roger, Éditions du Rouergue collection La brune, 2010, 301 p.


9782812601446_1_75.jpgQuand on s’est régalé avec Bon rétablissement et qu’on a été ému par La tête en friche, il est normal d’en demander encore.

 

Avec Vivement l’avenir, Marie-Sabine Roger ne déçoit pas, même si, au début, il est un peu difficile de plonger dans cette histoire. L’hésitation n’est pas longue car l’auteure livre sans délai ces descriptions dont elle a le secret.

 

Alex, cette « fille maigre comme un coucou » a loué une chambre chez Marlène et Bernard, un couple qui doit s’occuper de Gérard, surnommé Roswell, le frère de Bertrand. Roswell a 32 ans et il est né handicapé. Au fil des pages, grâce à l’attention que va lui porter Alex, il va se réveiller. Il n’est pas « le taré, le raté » que l’on suppose, au premier coup d’œil. Deux autres personnages, Cédric et Olivier Lemauroux, dit Le Mérou, vont bien contribuer à l’émergence progressive de Roswell. Pour Alex, ce qu’elle loue, c’est « bon, correct et propre, pas cher, avec vue sur le poulailler et l’échangeur de l’autoroute. » Son travail, un CDD de 8 mois, dans un poulailler industriel, ce n’est que de « l’esclavage moderne. » De son côté, Le Mérou s’escrime à tenter de faire un barrage avec ses cannettes de bière vides qu’il balance dans la rivière…

 

Amours déçus, couples en pleine discorde, travail abrutissant, personne handicapée alourdissant les soucis quotidiens, ce serait d’une noirceur désespérante mais il y a Roswell-Gérard qui dit des poèmes, qui s’enthousiasme pour une simple balade sur une carriole de fortune, pour une virée en side-car et Clo, enfin, pour un final plein d’optimisme, régénérant par les temps qui courent…

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires