Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 23:01

Nous vous avions proposé pendant les dernières vacances scolaires des chroniques de livres portant sur le Mexique. Rappelons que ces ouvrages viennent d'être récemment acquis par la bibliothèque de la Maison d'arrêt. C'est ainsi que Jean-Paul s'est porté volontaire pour donner envie aux autres détenus de les lire mais également à nous tous.

 

Mexique ancien de Maria Longhena

White Star (mars 2009), 290 pages.

Dès les premières pages de ce magnifique album, le charme opère. Sur une double page, s’étalent successivement le centre maya de Palenque dans le Chiapas, la pyramide de Tikal puis celle d’Uxmal et nos yeux s’agrandissent encore lorsque le splendide temple des guerriers de Chichén Itzá apparaît…

Sculptures et masques funéraires permettent de se faire une idée du talent de ces peuples longtemps méprisés ou tout simplement ignorés. Au début de l’ouvrage, six pages se déplient pour laisser admirer Teotihuacáan  «  la cité des dieux », un ensemble impressionnant. L’étude scientifique de cette immense civilisation commence en 1500, la période postclassique en passant par celle dite classique. Les peuples se nomment Olmèques, Zapotèques, Mayas, Mixtèques, Toltèques et enfin Aztèques. Au début de chaque étude, une carte simplifiée permet de localiser ces peuples. L’on comprendra alors aisément que les frontières créées plus tard n’aient aucune valeur. C’est pourquoi cet album, intitulé Mexique ancien, déborde sur le Guatemala, le Honduras, le Bélize et le San Salvador.

La vie quotidienne, l’habitat, les vêtements, les divinités, les cultes, la musique et la danse mais aussi la guerre, la mort et la sépulture, rien n’est laissé au hasard avec une profusion de documents tous bien légendés. Après cette étude détaillée, les itinéraires archéologiques en Amérique centrale ne pourront que faire rêver et déclencher des envies de voyages à la découverte de ces mondes perdus. Souvent difficile à imaginer, ces ouvrages étaient tous très colorés comme l’attestent des traces encore visibles ainsi que dans l’Égypte et la Grèce antiques. La vue d’ensemble de Copán, au Honduras, s’étalant sur quatre pages, donne une idée de l’avancement de cette civilisation maya avec ses temples, certes, mais aussi ses cultures et ses habitations permettant de croire à une certaine harmonie avant les destructions qui suivront l’arrivée des conquistadors. L’ouvrage se termine avec une vue superbe de Tulum (photo ci-dessous), une citadelle construite sur des falaises et faisant fièrement face à la mer des Caraïbes.

Bon voyage !

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires