Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 23:00

Mille six cents ventres par Luc Lang (Éditions Fayard), 1998, 333 p.

 

93876_2653562.jpgQuelle histoire ! Henry Blain est chef-cuisinier et habite près de Strangeways, une immense prison britannique où s’entassent 1 600 personnes détenues et où il travaille… À cause des conditions de vie et de la surpopulation, une révolte a obligé les forces de l’ordre à évacuer les lieux mais un groupe d’irréductibles résiste.

 

Encore une histoire de prison ! Cela commence à faire beaucoup mais Luc Lang sait être original et captive très vite son lecteur, ce qui lui a valu le Prix Goncourt des lycéens, en 1998.

 

Comme, de sa maison, Henry a un point de vue idéal sur la prison assiégée, il en profite pour louer la place aux journalistes et aux curieux. Il a fait connaissance avec Louise Baker qui travaille pour l’Anglican Tribune, le journal de l’église anglicane du Yorkshire. Souvent grivois et truculent, l’auteur se lance dans le récit de la vie de ce cuisinier qui n’avait pas son pareil pour mener les ventres à sa guise… Comme la valeur de ses compétences est remise en cause par les derniers résistants, à l’intérieur de la prison, il raconte comment il savait faire la pluie et le beau temps sur les bateaux où il a travaillé auparavant.

Diarrhée galopante ou constipation générale, il sait s’y prendre pour obtenir la punition qu’il désire. Il est capable aussi de rendre l’air irrespirable dans la prison en faisant péter 1 600 personnes…

 

Pendant que l’assaut final se prépare, le lecteur va de surprise en surprise grâce aux révélations croustillantes sur le passé de ce cuisinier. C’est l’occasion aussi de mettre en exergue tout ce qui ne va pas dans les conditions de vie imposées en prison, principalement la surpopulation. Le rôle de la télévision et des médias en général n’est pas négligé jusqu’au coup de théâtre final.

 

Bonne lecture avec Mille six cent ventres et bon appétit !

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires