Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 13:50

La vérité sur l’affaire Harry Quebert  par Joël Dicker,

Éditions de Fallois, 2012, 670 pages.

 

Joel-Dicker-La-Verite-sur-lAffaire-Harry-Quebert.pngTenir le lecteur en haleine pendant près de 700 pages, le mener de rebondissement en rebondissement jusqu’à la dernière ligne de la dernière page, voilà l’exploit réalisé par Joël Dicker, jeune écrivain Genevois, pour son deuxième roman.

 

Tout commence le jour de la disparition de Nola Kellergan (15 ans), le samedi 30 août 1975, à Aurora, New Hampshire (USA). À partir de cette fin tragique, l’auteur mène son lecteur à la fois sur les traces  d’une enquête criminelle et, en même temps, dans les méandres du monde de l’édition. Sur les pas de Marcus Goldman, jeune écrivain qui vient de remporter un immense succès dès son premier roman, nous plongeons immédiatement dans les affres de la production littéraire car, malgré les relances incessantes de son éditeur, il n’arrive pas à démarrer son second livre. Commence alors un jeu étrange avec son ancien professeur de lettres, Harry Quebert, chez qui on vient de découvrir, trente ans après, un squelette, enterré dans le jardin. Celui-ci est aussitôt accusé de meurtre mais Marcus n’y croit pas et va entamer un combat extraordinaire pour faire éclater la vérité.

 


Juste avant la disparition de Nola, Harry Quebert a connu la gloire littéraire avec « Les origines du mal », un fameux roman dont nous ne connaîtrons l’explication que bien plus tard. Dans un compte à rebours passionnant, l’auteur distille trente conseils du professeur de littérature, Harry Quebert, à son élève, Marcus Goldman, les clés du succès en quelque sorte ; ces clés, Joël Dicker sait parfaitement les utiliser.

 

Ainsi, d’un coup de théâtre à l’autre, avec un sens du suspense incroyable, l’auteur nous conduit au bout d’une histoire révélatrice des lâchetés ordinaires des habitants d’une petite ville, lâchetés pouvant mener au drame. Il serait vain de tenter de présenter tous les personnages intervenant tout au long du récit. Mieux vaut vous conseiller de vous précipiter, toutes affaires cessantes, sur « La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert », livre que le jury du Prix Goncourt des Lycéens a eu la bonne idée de distinguer.

 

Bonne lecture et bon suspense !

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires