Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 00:01

G 229  de Jean-Philippe Blondel aux Éditions Buchet-Chastel, janvier 2011, 240 pages.

 

9782283024782.jpgTout de suite, il faut donner la clé d’un titre aussi énigmatique. Non, il ne s’agit pas du nom de code d’un agent secret, ni d’une appellation bien mystérieuse d’une quelconque base secrète mais, tout simplement, de la salle de classe dans laquelle l’auteur, professeur d’anglais, enseigne.

G 229 permet de vivre cette vie de jeune prof avec ses doutes, ses satisfactions, au contact des élèves et des autres profs. Dans ce lycée Édouard Herriot de province où il ne devait être que de passage, Jean-Philippe Blondel décrit son quotidien avec humour et précision. Se mêle aussi sa vie familiale avec tous les soucis inévitables d’un jeune père de famille. Il y a aussi les voyages pédagogiques en Angleterre avec « trente ados survoltés et/ou râleurs, pendant une semaine ». Jamais on ne s’ennuie avec G 229, un roman écrit de façon très directe et donc très agréable à lire. Non sans émotion, l’auteur conte les premiers amours entre ses élèves. Il fait partager aussi son angoisse lorsque s’annonce une inspection, parle des textes étudiés en classe et de l’omniprésence de la chanson, un formidable outil pour apprendre l’anglais. Enfin, il y a les messages d’anciens élèves, traits d’union avec un passé déjà lointain, signes évidents du temps qui passe et du renouvellement  des générations.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires