Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 12:13

Chroniques de Jérusalem par Guy Delisle, Éditions Delcourt, 2011, 334 pages

Prix du meilleur album, Angoulême 2012

 

Plus abouti que Pyongyang et Chroniques Birmanes, le dernier album de Guy Delisle nous emmène cette fois à Jérusalem. En effet, son épouse, toujours administrateur pour Médecins sans frontières (MSF), effectue une mission en Cisjordanie, à Naplouse et à Gaza, dans les territoires palestiniens.

 

couv-big.jpgTout de suite, une nouveauté accroche l’œil : la couleur. Lucie Firoud a apporté son aide à l’auteur pour égayer cet album de touches de couleurs. Si louis a 5 ans (voir Chroniques Birmanes), la famille vient de s’agrandir avec l’arrivée d’Alice. Grâce à MSF, elle s’installe dans un appartement situé dans la partie est de Jérusalem, annexée depuis 1967, annexion non reconnue par la communauté internationale. Très vite, au hasard des balades en poussette avec Alice, l’auteur nous fait prendre conscience de toutes les brimades vécues au quotidien par les Palestiniens : les transports en commun séparés (autobus israéliens et minibus arabes), les 70 check-points, plus de 600 accès bloqués et enfin, ce mur de séparation.

 

Guy Delisle circule, va voir, se renseigne et ses dessins permettent de partager la vie quotidienne où la tension est permanente. De l’autre côté de la voie rapide, il va constater lui-même l’existence d’une colonie juive de 50 000 habitants, illégale selon le droit international mais pas selon le droit israélien. Invité à un festival de BD en Norvège et en Finlande, il s’absente quelques jours. Au retour, avant d’embarquer sur El Al, la compagnie israélienne, il a droit à un interrogatoire et à une fouille en règle. La même mésaventure l’attendra au retour d’un festival, à Rome. Dans un parc public, il découvre la société hiérosolymitaine (habitant Jérusalem) : mamans juives orthodoxes, juives laïques et musulmanes avec leurs enfants. Tout se mélange sans problème.

 

Au fil des pages, nous voyageons, visitons Mea Shearin, le quartier juif orthodoxe le plus connu de Jérusalem, Ramallah et Hébron, en Cisjordanie, Tel-Aviv, Gaza, etc… Croquis à l’appui, il permet au lecteur de se situer et de comprendre, explications historiques à l’appui, combien la situation est compliquée, là-bas. Nous faisons connaissance aussi avec les Samaritains, Juifs ayant une carte d’identité palestinienne et un passeport jordanien !

 

Très riche en informations et en expériences, Chroniques de Jérusalem se termine après une année passée à tenter de comprendre ce qui se joue là-bas. Un livre à découvrir absolument.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires