Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 17:29

La république courtoise par Gérard Jacquemin aux Éditions Le manuscrit, 2005, 167 pages.

 

9782748164206.main.pngAnticipant sur ce qui pourrait arriver un jour sur notre planète, Gérard Jacquemin a écrit un roman de politique fiction qui débute avec Alfred, un employé EDF à la centrale du Blayais. C’est lui qui raconte. Un cataclysme a tout balayé après la tempête du 27 décembre 1999. la plupart des terres se retrouvent submergées et notre homme se réfugie dans les hauteurs des Pyrénées, sur l’île du Mont Canigou. Il se lie d’amitié avec Didier et ils tentent de réinventer un monde avec d’autres survivants qui se retrouvent au même endroit.

La vie s’organise, la société se structure. Quelques livres récupérés par hasard prouvent le rôle important qu’ils jouent dans une société. Tout au long de l’histoire, la disparition du livre est évoquée… et cela me fait penser qu’un gouvernement n’a rien trouvé de mieux que d’en augmenter la TVA, ce 1er avril 2012… Puis, l’auteur insiste sur la volonté des nouveaux dirigeants ayant mis sous leur coupe les terres émergeant des eaux, de supprimer totalement les livres, tous considérés comme subversifs.

La vie commence à bien s’installer avec toujours de nouveaux arrivants quand Alfred profite d’un bateau de passage pour quitter les Pyrénées, espérant aller au Tibet. Faisant halte en Suisse, il rencontre Leïla et, au niveau du récit, c’est elle qui prend le relais. Le lecteur continue alors à voyager et apprend que ce sont les Suisses qui colonisent les nouvelles terres émergeant des océans.

Petit à petit, on se rapproche de l’hémisphère sud mais ça va un peu vite. Trop de changements, cela empêche d’apprécier les lieux visités par Alfred et Leïla.

Enfin, ce sont leurs enfants, Aliénore et Guillaume qui occupent, quelques années après, la suite de l’histoire. Ils vivent dans la République Libre de Pensacola, sur le continent antarctique. Là-bas, sont mis en avant l’amour, l’altruisme et la courtoisie. Tout cela permet de retrouver une saine harmonie avec le corps. Hélas, toute cette société est menacée et les descendants de Leïla et Alfred doivent lutter pour préserver leur république courtoise.

Gérard Jacquemin, dans ce livre, ouvre quantité de pistes mais se contente hélas de les aborder souvent trop superficiellement. Son but étant d’arriver à la république courtoise, il escamote plusieurs périodes qu’il aurait été intéressant, pour le lecteur, d’explorer davantage. Cependant, le but atteint ne manque pas de faire réfléchir à l’époque que nous vivons et rêver à un futur plus fraternel.

 

Merci à Danielle et Guy de m’avoir donné la possibilité de lire La république courtoise, de Gérard Jacquemin.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires