Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 16:23

La Survivance par Claudie Hunzinger, Éditions Grasset, 2012 , 288 pages

 

La-Survivance.jpg

 

Sils et Jenny sont libraires, passionnés de littérature. Ils se sont spécialisés dans les livres d’occasion mais ils doivent cesser leur activité, les affaires ne marchant pas bien. Ils se réfugient alors dans une ancienne métairie abandonnée, La Survivance, dans le parc des Ballons des Vosges, à plus de 900 mètres d’altitude, au-dessus de Kayserberg. Cette bâtisse oubliée qu’ils avaient achetée 40 ans auparavant, sur un coup de cœur, leur rappelle de merveilleux souvenirs mais là, ce n’est plus pour y passer deux mois d’été… Ils ont décidé d’y vivre et s’y installent avec Betty, leur chienne, et Avanie, leur âne.

 

Alors que remontent les souvenirs de l’époque où leur âne s’appelait Utopie, la dure réalité les rattrape. Il faut rendre à nouveau habitable ce lieu chargé de souvenirs. Ce livre est un véritable hymne à la nature, présenté ici sans concession. Le tout est agrémenté presque à chaque page de références à la littérature, aux livres, pendant qu’à près de 60 ans, nos deux ex-libraires luttent contre le froid, la pluie et les intrusions des animaux sauvages auxquels ils doivent s’habituer.

 


Le trou dans le toit est colmaté. Petit à petit, la vie devient plus facile. Ils retrouvent même le lit commun pour soigner mutuellement leurs corps endoloris. Jenny crée un jardin potager, tente d’élever des poules malgré le renard et les buses pendant que Sils fait du bois pour l’hiver. Quelques voisins imposent peu à peu leur présence : une troupe de cerfs ! Jenny les étudie et ils vont devenir des compagnons réguliers, source de passages de plus en plus savoureux.

 

« Nous étions redevenus deux et c’était très bien. On respirait, on riait, on vivait, on s’engueulait. On savait qu’on passerait notre vie ensemble. Nous avions fait alliance depuis longtemps. » Claudie Hunzinger, en même temps qu’un hymne à la nature, réalise un superbe tableau d’une vie de couple confronté à la dureté mais aussi à la magie de la nature. Si  « des libraires existent encore pour les veilleurs et les esthètes », heureusement que nous avons toujours des écrivains pour réaliser d’aussi délicieux ouvrages.

 

Bonne lecture.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires