Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:33

L’enjeu des retraites de Bernard Friot, Editions La Dispute, collection «Travail et Salariat», 2010.

 

Un après-midi, j’ai entendu Bernard Friot dans « Là-bas si j’y suis », l’émission de Daniel Mermet, sur France Inter. J’en ai parlé à Simon dès que je l’ai vu au parloir et, quelques jours après, mon fils m’apportait son livre, « L’enjeu des retraites ».

 

Cet économiste développe une perspective très novatrice concernant les retraites. Au cours des débats sans fin opposant les partisans de la réforme et leurs adversaires, il aurait été intéressant de donner un peu plus la parole à ce chercheur en sciences sociales, animateur de l’Institut Européen du Salariat (IES).

 

2256437-3152309.jpgL’auteur développe l’idée de la pension de retraite comme une continuation du salaire et non d’un revenu différé. Alors que l’on essaie de faire passer les retraités pour des gens qui ne font plus rien et consacrent tout leur temps à des loisirs, Bernard Friot rappelle à juste titre que la grande majorité de ceux qui prennent leur retraite continue à travailler bénévolement dans des associations, font un jardin, réalisent des tas de travaux pour venir en aide à leurs petits-enfants, à leurs voisins ou encore à leurs amis… bref qu’ils restent actifs et utiles pour l’ensemble de la société, à l’écart du marché du travail.

 

La principale revendication concerne la qualification personnelle pour tous avec un niveau de salaire correspondant au niveau des capacités communes. Cette qualification personnelle et le salaire correspondant seraient acquis dès la sortie du lycée jusqu’à la mort. La retraite serait donc un salaire continué. Tout cela suppose que notre quotidien collectif soit débarrassé de la Bourse et des banquiers…

 

On l’aura compris, cette alternative ouvre des perspectives tellement novatrices tout en s’appuyant sur la réalité vécue par la plupart des gens, que cela dérange beaucoup. Voilà pourquoi il faut faire connaître ces idées sortant des sentiers battus.

 

Jean-Paul

Merci à Simon de m’avoir permis de lire et de réfléchir grâce à ce livre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires