Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 07:42

INSUPPORTABLE ! Chronique d'un licenciement bien mérité

de Didier Porte publié chez FIRST éditions, 2010.

 

            9782754022552FS.gif« Pour t'aider à supporter I'INSUPPORTABLE »  a noté Ghislaine sur la première page de ce livre que j'attendais avec impatience depuis I'annonce de sa sortie, au cours du mois de septembre. Fidèle auditeur de France Inter, j'apprécie depuis longtemps les nombreux humoristes qui se révèlent ou se font connaître grâce à cette importante radio du service public. Parmi eux, Didier Porte est un fidèle puisque cela fait longtemps qu'il sévit après avoir commencé avec Laurent Ruquier, à l'époque fameuse de « Rien à cirer ! ». Si Ghislaine appréciait davantage Stéphane Guillon, j'étais un fan de Didier Porte et de son humour décapant, sans langue de bois. Et bien, ils ont été licenciés tous les deux en même temps ! Vive la liberté d'expression !

 

L'annonce de son licenciement par Philippe Val, l'actuel directeur de France Inter et ex-rédacteur enchef de Charlie-Hebdo..., suivant un ordre venu d'en haut, m'a beaucoup touché. A cause de I'issue malheureuse du procès de Nîmes, je n'ai pas pu suivre le détail de ses dernières chroniques, de la mi-mars à la fin du mois de juin. Seuls, les échos parus dans la presse et les rares infos données à la télévision ont permis de m'informer. Avant, je ne ratais aucune des interventions de Didier Porte, que ce soit le jeudi matin après que Stéphane Guillon ait assuré les trois premiers jours de la semaine, ou chaque jour, à midi cinq, dans l'émission de Stéphane Bern : « Le Fou du Roi ». La possibilité récente de voir, sur internet, I'artiste dire sa chronique devant une caméra permettait de revoir les meilleures ou, tout simplement, de profiter de ce que je n'avais pas pu écouter à la radio.

 

Dans son livre, l'humoriste retrace le détail des opérations et des manœuvres qui ont abouti à son exclusion. C'est vraiment édifiant de lire tout cela car c'est très éclairant sur les liens existant entre les médias et les hommes de pouvoir. Didier Porte n'avait pas son pareil pour dénoncer les pratiques scandaleuses du monde politique et médiatique, pratiques que I'on nous fait passer comme normales. S'il lui arrivait d'employer des mots crus, la véritable grossièreté se trouve chez ceux qui font semblant de s'offusquer afin que I'on cesse de les bousculer en dénonçant leurs privilèges et leurs magouilles. Celui qui avait déjà été renvoyé de France lnter en 1996 à la demande de Jacques Santamaria, directeur des programmes à l'époque, démontre dans son livre la duplicité et la couardise des trois journalistes de la matinale d'Inter (Nicolas Demorand, Thomas Legrand et Bernard Guetta) qui n'ont pas hésité à le saborder lors de leur passage dans le Grand Journal de Canal + alors que, le matin-même, ils lui exprimaient toute leur solidarité. Anecdote intéressante à connaître, au cours de l'été, N. Demorand, quittait Inter pour Europe 1...

 

Dans INSUPPORTABLE ! Chronique d'un licenciement bien mérité, Didier Porte nous fait profiter de bon nombre de ses textes. C'est I'occasion de constater que ces chroniques demandaient un vrai travail d'écriture. Même s'il manque le son de sa voix si caractéristique, c'est un vrai régal de le lire.

 

Enfin, il faut savoir que Didier Porte se produit sur scène. Si vous avez la chance d'apprendre qu'il passe près de chez vous, allez Ie voir et l'écouter... en pensant à moi qui aimerait tant pouvoir le faire.

Pour finir, je citerai une phrase de Raoul Vaneigem, auteur de la post-face du livre : « Il n'y a ni bon ni mauvais usage de la liberté d'expression, il n'en existe qu'un usage insuffisant. »

 

Jean-Paul

Merci à Ghislaine pour m'avoir permis de lire ce livre aussitôt après sa sortie en librairie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires