Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 00:01

Vers la disparition de l’hôpital public (Éditorial du vendredi 16/12/2011)

 

Au début de ce mois de décembre, quelle ne fut pas notre surprise d’entendre que 40 000 médecins hospitaliers devaient récupérer deux millions d’heures de RTT, ces jours de repos accordés dans le cadre de la mise en place des 35 heures. Ce total astronomique représente environ six mois de repos pour chacun ! Le contrat épargne temps (CET), mis en place en janvier 2002, expire le 3 janvier. Il y a donc urgence et aucune solution ne semble satisfaisante, sauf à toucher à la qualité des soins. Si l’on voulait payer tous ces jours de congés non pris, il faudrait trouver entre 600 et 700 millions d’euros plus d’autres centaines encore pour les autres personnels soignants car les médecins ne sont pas les seuls concernés.

Pour le ministère, c’est à chaque hôpital de trouver la solution et un décret devrait bientôt plafonner le CET à 60 heures au lieu de 200 jusqu’à aujourd’hui. Chacun est en droit de se demander pourquoi on a tant attendu pour s’attaquer à ce grave problème. Il y aurait bien la solution de remplacer les médecins partant en congé mais il y a déjà pénurie de toubibs et des postes ne sont pas pourvus dans de nombreux hôpitaux. Quant à convertir ce temps en compte épargne retraite, c’est difficile à envisager par les temps qui courent…

Devant un problème aussi épineux, il est indispensable de se poser la question de la survie de l’hôpital public en France. D’ailleurs, existe-t-il toujours ? Sous l’influence des Agences régionales de santé (ARS), chaque directeur d’hôpital est obligé de parler rentabilité, concurrence et parts de marché. Bientôt, les médecins et les infirmières seront rémunérés à la performance sous l’influence d’une administration soucieuse avant tout d’économie et de rentabilité. Ainsi, les professionnels du monde hospitalier sont remplacés par des experts et des consultants.

Tout cela n’est guère rassurant pour les malades qui vont se trouver de plus en plus confrontés à la loi du marché et à la technocratie. Ce n’est pas en industrialisant les soins que l’on pourra donner satisfaction à la population car l’éthique médicale ne peut se satisfaire d’une tarification à l’activité. La situation est plus qu’inquiétante et la complexité du problème fait que l’information peine à filtrer. Une évolution du statut de praticien hospitalier est actuellement en préparation. Médecins, pharmaciens et dentistes des hôpitaux publics seraient rémunérés avec une part fixe complétée par une part variable conditionnée par la réalisation d’objectifs fixés par la direction.

Pouvons-nous accepter de voir l’hôpital public devenir une entreprise ? Voir les praticiens devenir des « producteurs de soins » est inacceptable. La santé des gens n’est pas une marchandise, il est temps que nous affirmions cela de plus en plus. Pourquoi chacun ne passerait-il pas au crible les programmes des candidats aux prochaines élections présidentielles afin de savoir ce qu’ils proposent en ce domaine comme dans d’autres tout aussi vitaux comme l’éducation et la culture ?

 

Les chiffres de la semaine

 

73 universités, sur 83, sont devenues autonomes. Les 10 dernières le seront en 2012.

 

En 1971, le ministère de la Défense avait décidé d’annexer 14 000 hectares de terres supplémentaires afin d’agrandir le camp militaire du Larzac.

 

107 familles exploitant ces terres étaient concernées.

 

Après les élections de 1974, 70 000 personnes se sont rassemblées sur le plateau du Larzac pour s’opposer au projet du gouvernement. Leur lutte a été couronnée de succès.

 

301 cylindres de déchets nucléaires vitrifiés provenant des centrales allemandes ont été transportés par chemin de fer, de La Hague à Gorleben, en Allemagne. Chaque cylindre pèse 500 kg.

 

15 millions d’euros, c’est le montant de la réduction de la dotation de France Télévisions pour 2012.

Toutes les chaînes sont touchées par cette réduction, comme Radio-France, l’audiovisuel extérieur, Arte et l’INA.

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires