Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:01

Jean-Paul continue de rédiger l'éditorial de La Feuille d'Hector, journal de la prison. Chaque semaine, il alimente ainsi les colonnes de cet hebdomadaire destiné aux détenus et aux personnes extérieures.

 

Une formidable exigence d’équité (Éditorial du 17/06/2011)

 

Puerta del Sol, Catalunya (photo ci-dessous), Syntagma mais aussi Bastille, Comédie, Bellecour, Capitole et bien d’autres encore, ces places célèbres de Madrid, Barcelone, Athènes, Paris, Montpellier, Lyon, Toulouse reprennent l’écho de la place Tahrir du Caire avec ces rassemblements de jeunes et de moins jeunes Indignados inspirés par le fameux ouvrage de Stéphane Hessel : Indignez-vous ! 

L’exemple espagnol, repris ailleurs, mérite que l’on s’attarde sur ces foules immenses qui protestent contre l’injustice sociale, le chômage et la précarité. La non-violence et l’auto-organisation ainsi qu’un souci permanent d’éviter le désordre et la provocation caractérisent ces Indignés qui savent se mobiliser en utilisant les réseaux sociaux. Les seules violences relevées ont été causées par la police lorsque, par exemple, il lui fut ordonné d’évacuer la place de Catalunya, à Barcelone, afin d’installer un écran géant pour que la foule suive la finale de la Ligue des Champions…

Ces mouvements qui se veulent asyndicaux et apolitiques protestent contre l’oligarchie, contre le pouvoir de l’argent et pour un partage effectif des richesses. Certains réclament la mise en place d’une assemblée constituante pour refonder le système politique. Lorsque des cahiers de doléances ont été ouverts, on réclame des services publics forts, la régulation des marchés financiers, la séparation des banques de dépôt et des banques d’affaires et revient sans cesse la lutte contre la précarité, contre les politiques d’austérité et pour l’intérêt général.

De nombreux militants des partis de gauche comme des mouvements écologistes et libertaires sont présents dans ces rassemblements mais il est difficile d’envisager la suite parce que les solutions proposées par les grands partis traditionnels semblent usées jusqu’à la moelle. Quelle réaction auront-ils devant tous ces jeunes surdiplômés et sans travail ? Le poids de la finance est tel que ce sont les plus humbles qui paient la note de la crise boursière. Quantités d’entreprises sont vendues puis ferment parce que les actionnaires estiment ne pas toucher assez de dividendes. Cette logique-là peut-elle être renversée par une grande révolte citoyenne ? Les Indignados nous montrent la direction alors que l’alternance politique traditionnelle ne semble qu’une simple farce. Ceux qui méprisent ou ignorent les Indignés feraient bien de réagir parce que ce mouvement peut se poursuivre et nous surprendre. À suivre…

 

Les chiffres de la semaine

 

40 % des enfants d’origine française obtiennent le baccalauréat.

 

46 % des enfants de familles immigrées réussissent le bac.

 

70 000 personnes sont hospitalisées chaque année contre leur gré.

 

15,8 millions d’euros constituent le budget du Montpellier Hérault Rugby (Toulouse : 29,53 millions d’euros).

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires