Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 00:01

Voilà la suite des premiers articles publiés en 2011 par Jean-Paul dans le journal de la Maison d’arrêt. Rappelons que cette Classe d’Atelier Journal  lui permet de « s’échapper », quelques heures dans la semaine, de son enfermement. Aujourd’hui, nous vous proposons deux nouveaux articles parus dans le premier numéro de janvier. Bonne lecture.

 

 

Immigration : un bilan instructif (07/01/2011)
 

Afin de lutter contre les idées reçues sur l’immigration, il est toujours utile de se référer aux bilans chiffrés. Pour cela, la dernière étude de l’Institut national d’études démographiques (INED) mérite d’être détaillée.

Tout d’abord, il est remarquable de constater que si les flux migratoires du Sud vers le Nord (62 millions) restent importants, il ne faut pas négliger la migration entre pays du Sud  (61 millions) et entre pays du Nord (53 millions).

Lorsque l’on regarde pays par pays, ce sont toujours les USA qui demeurent le premier pays d’immigration au monde (43 millions) devant la Russie (12,3 millions d’immigrés).

Aux Etats-Unis, 13% de la population est née hors des frontières nord-américaines. Plus près de chez nous, la France avec 11% d’immigrés, l’Allemagne (13%), les Pays-Bas (10%), le Royaume-Uni (10%) et la Belgique (9%) sont dépassés par l’Espagne (14%) où le flux d’entrées des étrangers a battu des records de 2000 à 2007.

Dans les pays du Golfe (Qatar, Emirats, Koweit), les émigrés sont majoritaires. En Australie, (21%) et au Canada (21% aussi), les frontières restent ouvertes. A Monaco, (72%), Singapour (41%), en Suisse (23%) et au Luxembourg (35%), pays où la fiscalité est avantageuse, la proportion d’étrangers est impressionnante.

Du côté des départs, c’est le Mexique (10 millions d’émigrés) qui arrive en tête devant l’Inde (9 millions) et le Bangladesh (6,6 millions). Si l’on compte en pourcentage, le Cap Vert a un habitant sur deux à l’étranger. La Bosnie-Herzégovine a vu partir 33% de sa population et l’Albanie 27%. Si le Royaume-Uni a presque autant d’immigrés (4,9 millions) que d’émigrés (4,2 millions), la France est le pays dont on s’expatrie le moins. Enfin, il reste le problème de la Chine qui n’a qu’une émigration de 0,1% alors que, dans cet immense pays, l’on migre beaucoup d’une province à l’autre. 

 

Des jeunes plus politisés et plus radicaux (07/01/2011)

 

Une étude récente, de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep), portant sur la politisation des jeunes adultes, confirme l’impression laissée par la série de manifestations du mois de novembre.

A travers des études menées tous les neuf ans, l’Injep montre que les jeunes sont dans l’ensemble plus politisés et plus intéressés par la politique que leurs homologues des années 1980. Par contre, leur engagement se traduit plus dans la protestation que par le vote. Voilà qui est paradoxal et mérite que l’on s’y attarde. Les jeunes préfèrent les actions individuelles, les manifestations ou les pétitions et négligent le bulletin de vote.

Alors qu’en 1981, ils revendiquaient majoritairement la liberté, en 2008, c’est la demande d’égalité qui l’emporte. Leur inquiétude devant les différences sociales, l’exclusion et l’augmentation des inégalités se traduit par un positionnement politique plus affirmé. En 1999, ils étaient 7% à se revendiquer d’extrême- gauche, 13% en 2008. A l’opposé, cela passe de 3 à 4% pour l’extrême-droite. Le niveau d’instruction n’a que peu d’influence sur les choix politiques des jeunes qui sont à peine 19% à faire confiance aux partis politiques. La différence se situe au niveau du type d’action. Les moins diplômés préfèrent les actions révolutionnaires parce qu’ils se sentent en voie d’exclusion par la société. Quant  aux plus diplômés, ils sont plus actifs dans les actions de protestation.

 

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires