Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 06:55

Depuis quelques semaines, Jean-Paul a pu intégrer la Classe Atelier du Journal de la prison. Cette occupation lui permet de « s’échapper », quelques heures dans la semaine, de son enfermement. Ainsi, notre objectif est de vous faire partager ses productions hebdomadaires. Aujourd’hui dimanche, voici deux articles : le premier sur l’ETA et le second, qui concerne beaucoup d’entre-nous, les fautes d’orthographe ! Bonne lecture.

 

E.T.A. : paix aux hommes de bonne volonté (24/09/2010)

 

            ETA (Euskadi Ta Askatasuna), qui signifie « Patrie basque et liberté), organisation indépendantiste, vient d’annoncer qu’elle « ne mènera plus d’actions armées ». Cela pourrait signifier que la paix est en vue dans cette région qui recouvre le pays basque espagnol et la Navarre en Espagne, plus le pays basque français. Hélas, depuis 1959, date de la création de ce groupe séparatiste, on en est à une douzaine de cessez-le-feu… et à 829 morts officiellement attribués à ETA par les autorités espagnoles.

            Pourtant, cette fois-ci, le gouvernement de José-Luis Zapaterro a accueilli cette annonce comme un « pas en avant » mais avec « beaucoup de prudence ». N’ont pas été oubliées les annonces précédentes qui ont été suivies d’attentats sanglants. ETA ayant profité de la trêve pour reprendre des forces. Cela explique l’attitude très réservée du gouvernement espagnol qui demande que l’ETA dépose les armes, sans aucune condition.

            Il faut savoir enfin, que Batasuna, bras politique d’ETA, mis hors-la-loi en 2003, veut participer aux municipales du printemps 2011 et dit représenter entre 10 et 15% de l’électorat basque. Pour que Batasuna soit légalisée à nouveau il faudrait que la paix soit certaine et définitive. Ceci explique peut-être la dernière déclaration d’ETA mais le plus sage est d’attendre d’autres actes encore plus significatifs prouvant que la paix est toujours possible entre hommes de bonne volonté.   

 

 

Vous faites des fautes ? Pas de problème (24/09/2010)

 

            Combien de gens se lamentent et sont littéralement bloqués à l’écrit parce qu’ils ne sont pas sûrs de leur orthographe ou savent pertinemment qu’ils ne maîtrisent pas assez toutes les traîtrises de la langue française ?

            Que la personne qui ne s’est jamais trompée lève le doigt ! Nous avons l’habitude de dire que l’erreur est humaine mais il faudrait vraiment que tout un chacun applique cet adage à ses semblables.

            C’est dans un des hauts lieux du savoir, à l’Ecole Nationale Supérieure (ENS), à Paris, que, dernièrement on s’est ému de ce problème : l’erreur est à la base de tout apprentissage. Certains stigmatiseront tout de suite les enseignants, les profs qui, par déformation professionnelle, font la chasse aux fautes. Mais il y a une manière de faire et une bonne partie de l’art d’enseigner est là. Signaler sans se moquer, corriger sans traumatiser, rectifier avant tout pour faire progresser, il y a beaucoup de travail en perspective. Hélas, souvent, les horaires impartis et le nombre d’élèves par classe ne permettent pas à chaque enseignant de prendre le temps nécessaire pour aider chacun à surmonter ses faiblesses, à combler ses manques.

            Il faut aussi mentionner l’attitude des autres élèves dans une classe ou bien des tiers qui n’hésitent pas à se moquer des fautes commises par les autres, ce qui fait d’immenses dégâts. Cela cause des blocages souvent insurmontables qui resteront la vie durant.

            Enfin, il faut rappeler que de nombreuses inventions ou découvertes ont été faites à la suite de fausses manipulations, d’étourderies, d’essais ratés ou d’erreurs qui n’auraient jamais dû être commises. Citons pour mémoire : le Post-it, les Bêtises (bien nommées) de Cambrai, le cellophane, le corn-flakes ou encore la tarte tatin pour les plus gourmands mais cette liste n’est pas exhaustive…

 

Jean-Paul

 

 

Pour information, le nombre de lettres reçues par Jean-Paul a dépassé les 800 !

Continuons ainsi afin de NE JAMAIS LACHER !

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache - dans La vie en prison
commenter cet article

commentaires