Chronique littéraire - Louis-Philippe Dalembert

  • Le blog de Ghislaine et Jean-Paul Degache

Avant que les ombres s’effacent  par  Louis-Philippe DALEMBERT

Sabine Wespieser éditeur (2017), 294 pages.

Prix Orange du Livre 2017

 

Dans le prologue, Louis-Philippe Dalembert (photo ci-contre) nous remet en mémoire ou nous apprend, c’est mon cas, qu’en 1939, l’État haïtien avait décrété que tout individu persécuté à cause de son ethnie ou de sa foi peut trouver refuge sur le territoire sacré de la nation.

 

 

Il nous apprend également que le 12 décembre 1941, la République indépendante, libre et démocratique d’Haïti déclara les hostilités au IIIe Reich et au Royaume d’Italie.

 

 

Le roman débute en 1913, en Pologne, à Lödz, avec la naissance du futur Docteur Schwarzberg et se termine à Berlin, en 2014. Entre ces deux dates, que d’événements !

 

 

Il y a d’abord l’enfance et les études de Ruben dont la famille a quitté Lödz pour Berlin. Puis la montée du nazisme, la terrible nuit du pogrom du 9 novembre 1938 et un peu plus tard son internement à Buchenwald avec son oncle Joe.

 

 

Ils s’embarquent ensuite tous les deux sur le Saint-Louis pour Cuba avec un millier de demandeurs d’asile mais le navire est refoulé vers l’Europe. Ruben est accueilli à Paris par la poétesse haïtienne Ida Faubert. L’occasion pour l’auteur de nous faire vivre dans ce Paris enchanté des années 1930…

 

 

Les bruits de bottes se rapprochent de plus en plus du territoire français. Ruben embarque sur le Meknès pour la Caraïbe : un départ vers sa nouvelle vie.

 

 

C’est en janvier 2010, lors du séisme qui frappe Haïti et que sa petite-cousine Deborah accourt d’Israël parmi les médecins du monde entier, qu’il lui fait alors le récit des péripéties qui l’ont amené ici.

 

 

Avant que les ombres s’effacent est un livre qui se dévore, qui montre la cruauté des hommes mais aussi, c’est ce qui domine dans ce roman, la grande humanité de certains. Le tout est écrit avec beaucoup d’humour et de tendresse.

En bref, un Prix Orange amplement mérité !

Ghislaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Noodle -  Hébergé par Overblog