Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 07:57

Au nom des pères     par     Oliver Bottini

traduit de l'allemand par Didier Debord (titre original : Im Aufrag der Väter)

Éditions de l'Aube (2017) 393 pages

 

Un inconnu pénètre dans la propriété des Niemann et dit à Paul, le père, d'un ton menaçant, qu'il a 7 jours pour partir avec sa famille car c'est sa maison, maintenant.

 


Louise Boni, tout juste sortie d'une addiction à l'alcool, flic à la fois forte et fragile est chargée de l'enquête. Elle va se donner à fond, toujours de façon très humaine, en se fiant souvent à ses intuitions pour tenter de découvrir qui est cet homme et quelle est son histoire.

 


Elle a une approche psychologique de chaque personnage, très nuancée, très progressive qui nous permet de comprendre peu à peu leur personnalité très difficile à cerner.

 


Oliver Bottini qui signe là, avec " Au nom des pères" son 3ème roman noir aux Éditions de l'Aube, nous livre un polar très réussi qui nous tient en haleine du début à la toute dernière ligne.

 


Outre le suspens très bien entretenu, la force de ce livre tient aussi au fait que l'auteur nous fait découvrir certains faits de l'histoire de l'Allemagne très méconnus, que, pour ma part, j'ignorais. Il aborde, dans ce polar, la souffrance sans nom endurée par ces populations déplacées contre leur gré, parfois même à plusieurs reprises, en tout cas, d'êtres blessés par la vie.

 

 

 

 

Plus qu'un roman noir, Au nom des pères d'Oliver Bottini est un livre riche et magnifique, très bien écrit , à lire sans retenue.

 

 

 

Merci à Lecteurs.com et aux Éditions de l'Aube pour m'avoir fait découvrir ce superbe bouquin que j'ai dévoré.

Ghislaine

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache
commenter cet article

commentaires