Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 21:13

Les gens dans l’enveloppe    par    Isabelle Monnin

Roman, enquête, chansons avec Alex Beaupain

JC Lattès (2015), 379 pages.

 

L’aventure n’est pas ordinaire et sa réussite complète mais laissons Isabelle Monnin expliquer : « En juin 2012, j’achète sur internet un lot de 250 photographies provenant d’une même famille. De cette famille, je ne sais rien… Dans l’enveloppe, il y a des gens, à la banalité familière, bouleversante. Je décide de les inventer puis de partir à leur recherche. »

 

 

Faire des choix, inventer, c’est bien mais encore faut-il le faire avec talent ! Le résultat est bluffant et l’œuvre comprend trois parties : un roman, une enquête et un CD de chansons signées Alex Beaupain (photo ci-contre avec Isabelle Monnin), auteur-compositeur-interprète confirmé.

 

 

Isabelle Monnin choisit des prénoms et c’est Laurence qui raconte. Elle a 8 ans, en 1978 et, avec son père, ils tentent de reconnaître sa maman dans les spectateurs de la Coupe du monde, en Argentine, car celle qu’elle nommera Michelle est partie là-bas depuis 44 jours.

 

 

Le décor est planté dans une petite ville de province avec les week-ends chez Mamie Poulet qui, avec ses lunettes fumées, est comparée à Jaruzelski… Le téléphone ne veut pas sonner et pourtant Laurence veille. Il y a aussi Tante Mimi qui court et gagne des coupes, les vacances au camping puis Sébastien, dix ans plus tard. Quelle belle page sur leur amour partagé !

 

 

Un retour en arrière permet de connaître Michelle, la mère, qui coupe les virages sur sa mobylette et qui pense à ses parents morts avant d’être vieux, lui à l’usine, elle de chagrin. Puis arrive Horacio qui retourne au pays malgré la dictature sanglante.

 

 

Simone, Mamie Poulet, en 1994, reçoit les lettres de Laurence depuis l’Argentine. Elle lui apprend tous les ravages causés par la dictature, los desaparecidos : « Chaque jour, le fleuve recrache des corps… » Suivent d’autres pages brèves mais intenses.

Enfin, la même année, Serge, le père, a vidé la maison et tout vendu à un brocanteur.

 

 

L’enquête commence alors, à partir de ces photos « ordinaires, familières et universelles. Elle m’émeuvent », note l’auteure. Elle sait qu’elles viennent du Doubs, de Franche-Comté, région dont elle est originaire. Impossible d’en dire plus pour ne rien éventer car la suite est aussi étonnante que passionnante.

 

 

Alex Beaupain, inspiré par ces photos, a écrit des chansons et nous pouvons simplement dire que deux personnages de l’histoire, retrouvés par Isabelle Monnin, chantent, tandis qu’un autre dit un court texte.

 

 

Les gens dans l’enveloppe est une œuvre littéraire unique qui émeut, régale, intrigue et passionne. Elle charme aussi avec les douze chansons du CD joint au livre avec les voix de Camélia Jordana, Clotilde Hesme, Françoise Fabian et Alex Beaupain, bien sûr !

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache
commenter cet article

commentaires